Assistantes familiales


La fête champêtre des assistants et assistantes familiales CGT dimanche 12 septembre 2021

Après plusieurs annulations (en 2020 et juin 2021) pour cause de pandémie, la fête des assistants et assistantes familiales CGT des Bouches-du-Rhône revient en septembre. Inscrivez-vous pour y participer. C'est ouvert à toutes et tous les professionnel·les et à toutes et tous ceux qui veulent profiter d'une belle journée fraternelle.



Projet de loi : de trop faibles avancées !

Alors que, le 20 mai dernier, les assistantes familiales et assistants familiaux étaient massivement en grève et mobilisés dans plus de 40 départements sur toute la France, répondant à l’appel de la Fédération CGT des Services publics soutenue par 4 associations et syndicats professionnels nationaux (Fnaf, Anamaaf, Casamaaf, Saf), le projet de loi a été adopté le 8 juillet en première lecture à l’Assemblée nationale. Plus de 70 amendements ont été déposés en séance pour aboutir à un vote favorable de la majorité des députées et députés. Seuls les groupes de la France Insoumise et de la Gauche Républicaine se sont abstenus face à ce projet de loi fort décevant ! Ce dernier devrait être examiné au Sénat en deuxième lecture dans les prochains mois.

Télécharger
20210716-assistantsfamilaux_tract.pdf
Document Adobe Acrobat 294.0 KB

Un questionnaire de la CGT pour les asfams :

Les nombreux conquis sur notre territoire ne doivent pas masquer la réalité nationale et les difficultés qui perdurent pour l'ensemble des assistants et assistantes familiales dans leur quotidien. Pour gagner une rémunération à la hauteur de nos qualifications, une réelle intégration au sein des équipes sociales, des indemnités d’entretien à la hauteur des besoins des enfants et un véritable droit au répit, la CGT du Conseil Départemental a déjà obtenu des avancées importantes pour la profession. C'est dans le but de savoir quels sont tes désirs, tes revendications, ta capacité à t'engager que la CGT organise ce petit questionnaire (confidentiel et anonyme).

Il est à renvoyer par courrier à :

 

syndicat CGT du Conseil Départemental 13
52 avenue de Saint-Just / 13256 MARSEILLE cedex 20


Vous pouvez aussi répondre sur ce formulaire :


Assistants familiaux et assistantes familiales, participez à l'enquête de la fédération des services publics sur votre profession.



Assistantes familiales, assistants familiaux.

La mobilisation commence à payer... ce n’est qu’un début !

C’est un combat de longue haleine que conduit la CGT avec les assistants familiaux pour gagner sur leurs revendications : conditions de travail, rémunérations, statut, présomption d’innocence... Jeudi 20 mai, lors de la grève et mobilisation nationale, des centaines d’assistants familiaux étaient mobilisés. Plusieurs associations et syndicats professionnels ont soutenu pleinement ce mouvement social. C’est dans ce contexte que le ministère a enfin reçu une délégation CGT jeudi 27 mai 2021. Des engagements oraux du Ministère des Solidarités et de la Santé... nous attendons maintenant des actes !

Télécharger
2021_06_02_cp_assfam_la_mobilisation_com
Document Adobe Acrobat 234.1 KB

20 mai 2021, mobilisation massive des assistants et assistantes familiales dans toute la France !

Déterminés plus que jamais, des centaines d’assistantes familiales et assistants familiaux se sont mobilisés partout en France ce jeudi 20 mai 2021 à l’appel de la Fédération CGT des Services publics. À Lille, Dunkerque, Privas, Arras, Nîmes, Marseille, Moulins, Créteil, Rouen, Grenoble, Beauvais… des rassemblements se sont tenus devant les conseils départementaux et préfectures. Des délégations CGT ont été reçues pour faire aboutir les justes revendications des assistants familiaux. Une mobilisation sans précédent avec des taux de grévistes conséquents !

Télécharger
COMMUNIQUÉ DE PRESSE CGT
2021_05_21_cp_fdsp_cgt_mobilisation_assi
Document Adobe Acrobat 282.7 KB

20 mai 2021 : manifestations dans toute la France


Assistantes familiales et assistants familiaux, toutes et tous en grève jeudi 20 mai 2021 !

Faites entendre votre voix pour l’amélioration de vos conditions de travail et la reconnaissance de votre profession ! Face à une crise sanitaire sans précédent, vous êtes des premiers de cordée plus que jamais engagés pour la qualité d’accueil des enfants ! Votre salaire n’est pas à la hauteur de vos responsabilités, les indemnités d’entretien ne permettent pas de répondre aux besoins des enfants, vos frais de déplacement ne sont pas remboursés, pas de droit au répit, aux congés… et toujours sous la menace de vous voir retirer la garde des enfants du jour au lendemain et d’être privé·e·s de salaire décent !

Télécharger
TRACT ASFAMS 20 MAI 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 210.7 KB
Télécharger
TRACT DE LA FÉDÉRATION CGT DES SERVICES PUBLICS
20210421-assistantsfamilaux_appel2021052
Document Adobe Acrobat 111.7 KB


Zoom sur un métier à large prédominance féminine : assistante familiale


Motion de soutien à la CGT du Gard

Le syndicat CGT du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et plus particulièrement sa section Assistants Familiaux, adresse son salut fraternel et ses encouragements à la CGT des personnels territoriaux du Département du Gard et aux assistants familiaux engagés dans la lutte depuis le 12 novembre. Trop souvent ignorés, méprisés ces professionnels de plus en plus précarisés méritent la prise en compte de leurs qualifications et une rémunération à la hauteur de leur engagement ! La CGT des personnels du Département des Bouches-du-Rhône soutient et s’associe à la CGT des personnels territoriaux du Département du Gard et aux revendications qu’elle porte pour exiger une meilleure reconnaissance du métier d’assistant familial !

Nous ne lâcherons rien ! Vous en êtes l’exemple aujourd’hui.

Bien Fraternellement,

 Alain ZAMMIT Secrétaire Général

Sandrine THIERY Secrétaire Section CGT Assistants Familiaux


Réponse de la DRH à notre demande de dotations en masques anti covid-19



Les assistantes familiales et assistants familiaux oubliés par la Majorité départementale !

Depuis le début du confinement, alors que la situation des assistants familiaux a fait l’objet de multiples alertes de la part de notre syndicat, leur situation semble complète-ment ignorée et méprisée par notre collectivité.

Pourtant, l’engagement des Assistants Familiaux n’est pas à démontrer. Ces professionnels dont l’activité, elle, est continue 7/7 jours, 24/24 heures se trouvent par ailleurs, très isolées dans cette période si particulière. Sans matériel, masques, gants, gel elles/ils sont seuls à assurer à toutes les places les besoins liés au quotidien de l’enfant :

  • Assurer des sorties régulières afin de leur permettre de s’extérioriser, sans se mettre dans l’illégalité qui plus est lorsque plusieurs enfants sont au domicile
  • Assurer le suivi des cours, l’accès à l’ENT, l’impression des devoirs, s’improviser enseignant… sans aide ni moyens supplémentaires, au contraire !
  • Gérer La suspension des soins et aides psychologiques, certains enfants présentant des pathologies ou des handicaps.
  • Faire face à l’explosion des dépenses occasionnées par cette présence continue
  • Gérer le maintien des relations avec leurs familles et y compris parfois gérer la détresse de ces dernières.

Même l’obtention d’une autorisation de déplacement professionnel constitue un bras de fer incompréhensible avec la Collectivité et quand on réussit à l’obtenir elle reste conditionnée à l’étude préalable des motifs de déplacement alors qu’elle est permanente pour les collègues ASFAMS de la DIMEF... C’est intolérable ! Les ASFAMS ont pu constater où se situent les priorités de la Majorité départementale en matière de protection de l’enfance. En effet, les actions menées par le Département en faveur des MECS – tablettes, ballotins de Pâques, etc. – accentuent la colère des professionnels qui sauront se rappeler qu’en pleine période de crise les ASFAMS et les quelque 800 enfants ont été les laissés-pour-compte du Département !


La CGT alerte sur la situation des assistants familiaux

Face aux difficultés rencontrées et au-delà de la simple alerte envers un métier toujours mal reconnu et toujours précaire, nous exigeons le déblocage immédiat de moyens financiers destinés à compenser les dépenses supplémentaires, un véritable plan d’action concerté pour aider ces professionnels au plus vite et la mise en œuvre d’une planification de congés (sans accueil donc) dès la fin du confinement. Pour l’avenir, et avec le même souci de justice qui conduit le Président Macron à annoncer un plan de revalorisation des carrières des personnels soignants, nous exigeons également l’attribution d’un véritable statut avec déroulé de carrière et revalorisation salariale pour les assistantes et assistants familiaux.

 

En pièces jointes :

  • Le courrier commun Fédération CGT des Services publics / Fédération CGT Santé Action sociale envoyé à M. Gérald DARMANIN, Ministre de l’Action et des Comptes publics et M. Adrien TAQUET, Secrétaire d’État chargé de la protection de l’Enfance
  • Le courrier commun Fédération CGT des Services publics / Fédération CGT Santé Action sociale / CGT Éduc’Action envoyé à M. Jean Michel BLANQUIER, Ministre de l’Éducation nationale
  • Le communiqué de presse Fédération CGT des Services publics / Fédération CGT Santé Action
Télécharger
20200409_lettre_intersyndicale_assfam_mi
Document Adobe Acrobat 203.7 KB
Télécharger
20200409_lettre_intersyndicale_assfam_mi
Document Adobe Acrobat 310.2 KB
Télécharger
20200409_communique_de_presse.pdf
Document Adobe Acrobat 295.2 KB


Grande victoire des assistantes et assistants familiaux du département des Bouches-du-Rhône !

Après de longues années de lutte avec leur syndicat CGT, les ASFAMS ont enfin obtenu une véritable reconnaissance de la part de notre collectivité. En effet, elles vont bénéficier d’un complément de rémunération annuel progressif qui atteindra 1 700 euros net en 2021 .
Avec, dès cette année une très nette augmentation soit :

  • 1 000 euros net fin 201 9
  • 1 350 euros net fin 2020
  • 1 700 euros net pour la fin 2021
Télécharger
TRACT ASFAM JUILLET 2019 PRIME.pdf
Document Adobe Acrobat 303.0 KB


Délégation CHSCT concernant la multiplication de punaises

Depuis la fin 2018, notre syndicat et ses délégué·e·s au CHSCT se sont mobilisés pour demander un point sur cette problématiques, les préventions et les méthodes de luttes concernant les punaises. En effet, plusieurs cas d'infestations ayant été reportés chez les ASFAM et à la Bibliothèque départementale, nous avons exigé la mobilisation de cet organisme de prévention. Après deux délégations, la collectivité a présenté en CHSCT plénier du 2 juillet dernier un premier document dont on trouvera une copie en annexe avec les procédures retenues. Les "kits" MDS nous ont été annoncés pour livraison dans les semaines prochaines. Nous restons à disposition des agents et des assistantes familiales pour examiner chaque situation et aider à investir ce plan de prévention et de lutte contre les punaises. N'hésitez-pas à utiliser le "REGISTRE CHSCT" de votre MDS et à nous communiquer le double  de votre signalement.

Télécharger
001-10.pdf
Document Adobe Acrobat 354.0 KB


Pour la déclaration des revenus des asfams, un document de l'administration fiscale à consulter

Télécharger
part_assistantes_maternelles_assistants_
Document Adobe Acrobat 157.0 KB

Grâce à la CGT, les assistantes familiales ne seront pas oubliées !

Suite au courrier de la CGT adressé à Madame la Présidente le 8 mars dernier (voir ci-dessous), la Collectivité répond positivement à la demande concernant la journée internationale des droits des femmes. Les asfams ne seront pas oubliées !

Télécharger
001.pdf
Document Adobe Acrobat 30.1 KB


8 mars : quand le Département "oublie" les assistant·e·s familiales

 La CGT a adressé un courrier à Madame la Présidente Vassal.

Madame la Présidente,


Aujourd’hui 8 Mars 2019 nous célébrons la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes. Tout le personnel féminin a bien reçu l’objet offert, accompagné de votre courrier. Nous constatons une fois de plus que les assistantes familiales, agents du Département et collègues de travail au quotidien, ont été oubliées.
Les assistantes familiales sont titulaires d’un contrat de travail les liant au Département.
À ce titre, nous vous demandons d’accorder aux assistantes familiales un traitement égal à celui dont bénéficie l’ensemble des agents départementaux, et, comme vous l’avez écrit dans votre courrier à l’ensemble du personnel féminin, « votre reconnaissance et votre gratitude pour le travail accompli. »

Dans l’attente, veuillez agréer, Madame la Présidente, nos respectueuses salutations.

 

Alain ZAMMIT                                Sandrine THIERY
Secrétaire du syndicat CGT         Secrétaire de la section syndicale CGT des Assistantes Familiales


Vos élues CGT à la CCPD

28/03/2017


Titulaires :

 

1.- Véronique GRAMMATICO

Assistante Familiale / Aubagne

 

2.- Sandrine THIERY

Assistante Familiale / Martigues

Suppléantes :

 

3.- Sandrine LAPRE

Assistante Maternelle / Marseille

 

4.- Muriel ROUGIER

Assistante Familiale / Martigues



Élection à la CCPD : la CGT gagne un siège supplémentaire !


Le 10 mars se déroulaient les élections à la Commission consultative paritaire départementale des Bouches-du-Rhône. Les assistantes maternelles et assistantes familiales étaient appelées à renouveler leurs représentants à cet organisme chargé de donner un avis préalable obligatoire aux décisions du Président du Conseil départemental qui envisage de retirer un agrément, de ne pas le renouveler ou d'y apporter des restrictions. Avec 2 sièges sur 5 la CGT en gagne 1, l'association ARDEPAM en perd 1 avec 2 sièges et l'UNSA nouvellement candidate en gagne 1. CFTC et FSU n'ont pas de siège. Une belle victoire pour la CGT qui pourra ainsi renforcer son action en faveur de ces personnels !


Télécharger
DÉPLIANT ÉLECTIONS CCPD ASFAM-ASMAT.pdf
Document Adobe Acrobat 69.0 MB

Le SAF : un service à renforcer !

Service pivot de l’accueil familial, le SAF fait face depuis plusieurs années à un sous-dimensionnement qui met à l’épreuve les agents en charge de l’accompagnement des familles d’accueil. Dans le cadre de la mobilisation mise en oeuvre pour l’obtention du remplacement des postes vacants et pour la création de postes dédiés à la mission de Protection de l’Enfance, nous avons défendu le renforcement de ce service.

La DGAS admet les difficultés récurrentes de ce service. La Direction nous informe de la mise à la vacance

d’un poste. La CGT a fait connaître l’insuffisance des propositions de la Direction au regard des missions de ce service qui, au-delà de l’accompagnement professionnel des ASFAMS, travaille également à la promotion de la Profession. Comment faire face à l’ampleur de la tâche, lorsque le service composé de 6 Assistants socio-éducatifs au lieu de 9 initialement prévu, se retrouve a fonctionner pendant des mois à 4 ou 5 agents ? La CGT défend un service SAF fort, disponible tant sur l’accompagnement professionnel des ASFAM, que sur la promotion de la profession et maillon indispensable de la gestion des places en familles d’accueil.


La CCPD

(Commission consultative professionnelle départementale)

La CCPD est chargée de donner un avis préalable obligatoire aux décisions du Président du Conseil Départemental qui envisage de retirer un agrément, de ne pas le renouveler ou d'y apporter des restrictions. Elle doit aussi être informée immédiatement de toutes les mesures de suspension. Elle doit enfin être consultée sur le bilan de fonctionnement de l'agrément, sur le contenu de la formation professionnelle obligatoire et sur le programme annuel de la formation continue.