Courrier adressé par la Fédération CGT des services publics à la Ministre

Sages-femmes territoriales : la colère gronde !

Objet : Alerte sur la situation des sages-femmes de la Fonction publique territoriale

 

Madame la Ministre,

La fédération CGT des Services publics tient à vous alerter fortement quant à la situation des 1 200 sages-femmes de la Fonction publique territoriale qui travaillent, pour la majorité, dans les services de PMI (Protection Maternelle Infantile) et les CPEF (Centres de Planification et d’Éducation familiale) des Conseils Départementaux.

Le protocole d’accord « Fonction publique pour améliorer l’attractivité et les conditions de travail de la profession des sages-femmes » que vous avez signé le 22 novembre 2021 est dramatique pour les sages-femmes territoriales et au-delà pour les services de PMI et CPEF.

Il est important de rappeler que la CGT n’a pas signé cet accord et ne laissera pas les 1200 sages-femmes de la territoriale sur le carreau !

Télécharger
fdsp_cgt_20211220_alerte_situation_des_s
Document Adobe Acrobat 322.6 KB



Travail social, protection de l'enfance, sages-femmes... En grève et manifestation le 11 janvier !

Cette journée de mobilisation qui réunit en force les professionnels de l’action sociale – toutes professions confondues – est aussi le rendez-vous des sages-femmes territoriales qui crient leur colère depuis plusieurs mois, méprisées par le Gouvernement !

Dans le social les agents exigent de meilleurs conditions de travail et une revalorisation de leur rémunération. En effet Les professionnel·les du secteur social et médico-social ne cessent de montrer au quotidien leur engagement dans l’accompagnement des populations les plus précaires et ce, sans que jamais le Gouvernement n’apporte la moindre réponse à leurs besoins.

Le syndicat CGT du Conseil départemental, sous couvert du préavis national déposé par la Fédération CGT des Services publics appelle l’ensemble des agent.es exerçant leurs missions en travail social et médico-social à la grève et à se joindre au rassemblement devant la préfecture place Félix Baret à Marseille à 10h30.



Journée d'action et de manifestations des sages-femmes le 7 octobre

Dans toute la France, les sages-femmes étaient en grève le 7 octobre pour exprimer leur ras le bol de la dégradation des conditions de travail et du manque de reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics. Elles demandent notamment au ministre de la Santé une revalorisation conséquente de leurs rémunérations, des effectifs supplémentaires et des moyens pour prendre correctement en charge les patientes et les enfants.

 

Notre photo : les sages-femmes de PMI de Marseille en grève et en manifestation à Paris le 7 octobre.



Les professionnels de la prévention sociale subissent de plein fouet la dégradation inédite de la situation des populations des B.-du-Rh.

La crise sanitaire a particulièrement mis en lumière le caractère essentiel des services publics dans notre société. Ils sont en effet le bien commun de chacun des citoyens, indispensables à une société solidaire pour se loger, éduquer les enfants, se soigner, se déplacer et bénéficier de l'accompagnement social adapté en cas de difficulté. 

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 553.9 KB


Mobilisation pour la protection de l'enfance le 23 novembre

Le 23 novembre prochain, Nous, professionnels de la prévention et de la protection de l'enfance, nous nous  mobiliserons pendant une journée dans le cadre de l'élaboration de notre projet départemental de Protection de l'Enfance de 9h00 à 17h00 à la Bourse du Travail, 23 boulevard Charles Nédelec / 13003 Marseille (ligne 1 : métro Saint-Charles – ligne 2 : métro Jules Guesde).

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 467.7 KB


Agents GIP de la MDPH : Assemblée Générale le 2 décembre

Assemblée Générale des agents GIP de la MDPH jeudi 2 décembre de 14h00 à 17h00 au local syndical sur le site d'Arenc



Préavis de grève spécifique sages-femmes le jeudi 7 octobre 2021

Le 7 octobre 2021, les sages-femmes et étudiants des secteurs publics et privés de la santé et de l’action sociale ainsi que les sages-femmes des PMI des Conseils Départementaux se mobiliseront pour gagner :

  • La refonte des grilles salariales et du régime indemnitaire des sages-femmes afin de mettre leur rémunération au niveau de leur formation et de leurs responsabilités et de reconnaître les sujétions liées à leur profession et à la continuité des soins. (Les repères revendicatifs de la CGT donnent pour les sages-femmes un salaire d’entrée à 2,3 fois le SMIC et une fin de carrière à 4,6 fois le SMIC sur une grille unique et sans obstacle auquel s’ajoute une prime d’exercice médical) ;
  • L’attribution de la prime d’urgences aux professionnel·le·s des maternités, sages femmes comprises et y compris celles exerçant dans les SAMU-SMUR ;
  • Les effectifs sous statut pérenne (titulaires dans le public et CDI dans le privé) nécessaires à des prises en charge de qualité et en toute sécurité des femmes, des nouveau-nés et des coparents, la règle devant être « une femme, une sage-femme » ;
  •  L’arrêt des fermetures des centres départementaux de Protection Maternelle Infantile (PMI) des Conseils départementaux.
Télécharger
fdsp_cgt_preavis_de_greve_du_7_octobre_2
Document Adobe Acrobat 312.1 KB

La protection de l'enfance au cœur des préoccupations des professionnels de terrain

Réunis en Assemblée Générale le 21 septembre dernier, nos organisations syndicales ont pu mesurer le désarroi des professionnels confrontés aux difficultés persistantes inhérentes à la politique d'accueil des enfants confiés au Département, l'épuisement général des équipes, la perte de sens et le sentiment généralisé de ne plus garantir aux enfants accompagnés un niveau de prise en compte à la hauteur de leur vulnérabilité.

Télécharger
TRACT CGT FSU AG 21 SEPTEMBRE 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 574.4 KB


Auxiliaires de puériculture : catégorie B au rabais !

Depuis de nombreuses années, la CGT revendique le passage en catégorie B des auxiliaires de puériculture et se félicite que ce sujet soit enfin abordé au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale. En effet, ces professionnels de la Petite Enfance, détenteurs d'un Diplôme d'État souffrent d'un manque flagrant de reconnaissance. Ces professionnel·le·s ont des métiers à forte pénibilité et sont payé·e·s au SMIC en début de carrière. Depuis de trop nombreux mois, elles et ils ont lutté contre la réforme des modes d'accueil. Pour autant, le décret publié en août dernier va, sans conteste, fortement dégrader leurs conditions de travail et la qualité d’accueil des enfants. Aussi, le passage en catégorie B est plus que légitime.



Prime de précarité : un pas historique franchi par la Collectivité !

En juin dernier, nos organisations syndicales vous informaient d'avancées remarquables obtenues par la CGT et la FSU dans le cadre d’un cycle de négociations entamées avec notre Collectivité à partir du printemps. La Collectivité formalise concrètement ses engagements en soumettant un rapport au Conseil Départemental du 20 octobre afin de mettre en œuvre les décisions concernant la prime et le taux de précarité.

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 472.6 KB


La CGT et la FSU ont rencontré la Direction de la DGAS et de la DPMISP

Suite à différentes Assemblées Générales, nos organisations syndicales ont été reçues avec une délégation de personnels le mardi 21 septembre par la Directrice de la DGAS, la Directrice de la DPMIS, le Sous-directeur adjoint de la DRH et son assistante.

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 488.7 KB


Les psychologues dans l'action le 28 septembre

Nous exigeons l’ouverture urgente de véritables négociations pour :

  1. une revalorisation substantielle de nos grilles de salaires garantissant la concordance entre la formation de haut niveau en psychologie et la rémunération ;
  2. l’ouverture systématique de concours sur titres pour les postes vacants et un plan de résorption de l’emploi précaire ;
  3. la garantie de l’indépendance des psychologues dans leurs pratiques et de leur autonomie professionnelle vis-à-vis de la discipline médicale ;
  4. une reconnaissance de la place de la psychologie et des sciences humaines, différenciée de l’approche médicale, dans le système de santé, dans la Fonction
  5. Publique Hospitalière, en libéral, mais aussi dans les Fonctions Publiques d’État et Territoriale pour améliorer la prévention ;
  6. un accès direct du public aux consultations psychologiques gratuites en secteur public ou prises en charge par la Sécurité Sociale en libéral ;
  7. une formation universitaire en psychologie avec un doctorat d’exercice.
Télécharger
tract_psychologues_en_action_28-09-2021_
Document Adobe Acrobat 454.1 KB

Les psychologues en lutte devant l'ARS-PACA le 28 septembre


Jeudi 10 juin 2021 : mobilisation nationale des psychologues

La crise sanitaire a mis à jour les maux de notre société qui découvre l’importance des psychologues

Or le Gouvernement s’emploie à nier leur place en imposant un accès sous prescription médicale qui pénalise le public, en limitant leur indépendance technique et en conditionnant leur exercice clinique. Depuis plusieurs mois émane du Gouvernement une succession de rapports et réglementations qui, sous couvert de préoccupation humaniste pour la santé mentale de nos concitoyens, dénigrent chaque fois davantage les psychologues et menacent de plus en plus
leurs pratiques

Télécharger
TRACT PSYCHOLOGUES.pdf
Document Adobe Acrobat 236.9 KB


Des avancées remarquables ! La Collectivité s’engage, la CGT et la FSU saluent l’aboutissement du cycle de négociations !

Attribution historique de la prime de précarité pour tous les personnels médicaux, création de 10 postes pour renforcer les MDS, reconnaissance et valorisation des fonctions des adjoints d’administration générale, dialogue ouvert pour la reconnaissance des pôles d’insertion au titre de la prime de précarité, revalorisation des taux de précarité des MDS des 15ème et 16ème arrondissements...

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 506.6 KB

Spécial congés détente, la mobilisation continue !

Faire respecter les décisions de justice !

Nos organisations syndicales sont toujours déterminées à faire respecter les délibérations qui ont permis l’obtention des congés détente et les décisions de justice de juillet 2020. Des démarches sont en cours à deux niveaux :

  • Au niveau du pourvoi en Cassation engagé par le Département à l’encontre de l’annulation de la note de service, nous sommes en attente... C’est très long !
  • Au niveau individuel, la mobilisation continue pour tous les agents qui ont adressé leur courrier en recommandé/AR à Madame la Présidente le 1er février 2021 pour demander l’octroi des congés détente pendant les périodes de 2016 à 2019 et qui ont reçu un courrier de la Direction des ressources humaines le 23 mars 2021 refusant l’attribution du bénéfice de ces congés perdus.


La protection de l'enfance est en DANGER. Nous avons le devoir d'agir !

Réunis nombreux le 30 mars dernier pour évoquer la situation spécifique de la mission de protection de l’enfance, notre assemblée générale a permis de revenir sur les thèmes abordés le 10 mars dernier avec la Collectivité mais aussi de faire un focus particulier sur la problématique générale d'absence de places dédiées aux enfants que nous avons le devoir de protéger.

Télécharger
TRACT CGT FSU AG 30 MARS.pdf
Document Adobe Acrobat 560.7 KB

AG du 23 mars : une détermination clairement affichée !

L'assemblée générale du 23 mars 20121 a réuni nombreux les pro-fessionnels médicaux exerçant leurs fonctions tant au sein de laDPMISP, qu’au SMP ou au SMAPE. Les échanges se sont déroulés en présentiel et en visio–conférence. Cette réunion attendue par de nombreux professionnels, a été marquée par le constat partagé de l'épuisement des équipes de terrain et une volonté affirmée d'être entendus et reconnues comme personnels incontournables de la lutte contre la propagation de l'épidémie au service des agents et des populations vulnérables.

Télécharger
TRACT CGT FSU AG 23 MARS.pdf
Document Adobe Acrobat 502.3 KB

La mobilisation toujours au rendez-vous



Le 8 mars, la CGT du Département sera mobilisée avec les sages-femmes afin de porter leurs revendications

Les inégalités frappent toujours autant les femmes dans la sphère professionnelle et sociale, malgré tous les discours sur l'équité et les textes sur l'égalité entre les sexes. Au fil des années, les avancées obtenues en matière d'égalité entre les femmes et les hommes, au travail comme dans l'ensemble de la société, ne sont pas le fruit du hasard mais elles sont bien directement liées aux mobilisations sociales et aux luttes. L'égalité entre les femmes et les hommes n'est donc pas "naturelle".

Télécharger
TRACT 8 MARS 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 183.4 KB


CESF : compte-rendu de la rencontre du 19 mars

Nos organisations syndicales et une délégation de CESF, avons été reçues le vendredi 15 mars de 14h30 à 16h00 par Madame la Directrice de la DITAS, Monsieur le Directeur Adjoint, Madame la chef de service d’accompagnement et de protection des majeurs, Monsieur le chef de service des Relations sociales à la DRH accompagné de son assistante DRH. Cette rencontre avait été préparée avec les CESF présentes en AG et nos syndicats.

Télécharger
TRACT CGT FSU CR CESF 19 MARS 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 513.3 KB


Direction de l'insertion

Une assemblée générale de reprise centrée sur l'échange

C'est en petit comité que s'est tenue cette première assemblée générale 2021 de l'insertion en présence de quelques représentants de pôles d'insertions, de membres de la plate-forme d’informations RSA, ou même de la Direction d'Arenc... Cette rencontre a permis au personnel présent de bénéficier de la restitution de la rencontre du10 mars avec la collectivité et en particulier avec la Direction de l'insertion qui avait été interpellée sur les directives de contrôles et de suspensions accrus qui semblaient être prises par la collectivité.

Télécharger
TRACT INSERTION CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 506.8 KB


Petite enfance : les professionnelles exigent d'être entendues et reconnues

Le gouvernement a rendu public en février 2021 la dernière mouture des textes sur la réforme des modes d'accueil (applicables dans le public, le privé et l'associatif). La CGT et d'autres organisations syndicales refusent les mesures envisagées (taux d'encadrement, accueil en surnombre, 5m² par enfant en zone dense, des directions de crèches sans expériences et du temps dédié à l’analyse de pratique).

Télécharger
TRACT PETITE ENFANCE MARS 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 168.0 KB


Les personnels de la MDPH en grève

Des agents contractuels du GIP (groupement d'intérêt public) de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) des Bouches-du-Rhône, en grève reconductible, se sont rassemblés lundi 9 mars devant l'immeuble du Conseil Départemental au quai d'Arenc à Marseille à l'appel de la CGT du Département. 102 des 151 agents dépendant du GIP réclament la mise en place d'un plan d'intégration pour devenir agents du Département, via la "création d'une maison de l'autonomie". Ces personnels à 80 % en grève demandent les mêmes droits que leurs collègues employés par le Département et veulent à ce titre "sortir du GIP". Ils se sont mis en grève reconductible depuis ce lundi 9 mars et attendent des réponses de l'Administration.

Lettre ouverte à Madame Vassal

Pétition à la population

Article de "La Provence"