Solidarité


   Téléphone de la section syndicale : 04.13.31.19.73 ou 07.71.02.89.55 (Valérie)  

Campagne de vaccination Covid-19

La responsabilité des professionnels médico-sociaux engagée !

Alors que lors de notre rencontre avec Madame la Présidente le vendredi 15 janvier 2021, la contribution de notre Institution à la campagne de vaccination paraîssait assez claire nous apprenons sidérés – sans même qu’une délégation CHSCT n’ait été convoquée – que le centre Mazenod avait commencé les premières injections à l’attention du public dit"prioritaire" et que le pôle de santé des Flamants, rebaptisé pour l’occasion "centre de vaccination Covid-19", ouvrirait ses portes dès vendredi 22 janvier 2020.

Télécharger
TRACT VACCINATION.pdf
Document Adobe Acrobat 182.0 KB


Les professionnels de la DGAS se donnent rendez-vous pour une Assemblée Générale le 19 janvier 2021

2020, année difficile et particulièrement éprouvante du fait d’une situation sanitaire jusqu’alors inconnue, a fortement impacté notre quotidien professionnel. La pandémie a mis à l’épreuve le sens du service public confronté à l’exigence de la protection des agents en exercice. C’est dans un contexte de travail dégradé que l’émergence d’un nouveau public en difficulté est venu élargir le périmètre d’action des MDS et plus largement du service médico-social départemental. En novembre dernier, après deux Assemblées Générales en partie en visio, nous avons pu rencontrer Madame la Déléguée à l’enfance et aux politiques publiques menées en MDS. Depuis, et malgré les engagements pris, nous sommes toujours en attente des positionnements issus de nos discussions autour des dossiers sensibles.



Les oubliés du Ségur mobilisés et en grève le 15 décembre !

Les métiers du social, du soin et de l’accompagnant à domicile, mais aussi des établissements, ont été percutés de plein fouet dès les premiers jours de la crise sanitaire. Bon nombre de travailleurs et travailleuses se sont retrouvés contraints d’exercer sans les protections minimales auprès des personnes âgées vulnérables, des adultes et enfants handicapés psychiques et/ou physiques. La pandémie a largement mis en lumière la nécessité sociale et la grande détresse de ce secteur déjà dévasté par des années d’austérités budgétaires. Les conséquences sont dramatiques pour les professionnels : sous-effectifs chroniques, charge de travail poussée à l’extrême, glissements de tâches, management autoritaire. et des salaires toujours plus bas !

Télécharger
TRACT SÉGUR 15 DÉCEMBRE 2020.PDF
Document Adobe Acrobat 156.9 KB


Assemblée Générale spéciale "détente"

Réunis en visio-conférence dans le cadre de l'AG spécifique "semaines de détente" nos organisations syndicales et les personnels présents vous informent du contenu de nos échanges et des décisions prises. En premier lieu, nous sommes revenus sur les avancées enregistrées, à savoir le déblocage de "chronogestor" qui permet à de nombreux collègues de poser d'ores et déjà leurs semaines de détente 2020. Le 3 décembre, la DRH a mis à jour intranet avec la publication d'une nouvelle note sous la pression de nos deux organisations syndicales.La lecture de celle-ci comportant des erreurs ou des imprécisions nous avons interpellé la DRH qui va procéder aux modifications.

Télécharger
TRACT CGT FSU AG SPÉCIAL DÉTENTE.pdf
Document Adobe Acrobat 449.2 KB


Secteur médico-social : déterminés pour gagner

Face à des conditions de travail de plus en plus difficiles, un manque de personnels criant, une perte de sens des métiers, des burn-out de plus en plus nombreux, des salaires de misère, des services publics de plus en plus dégradés, les réformes régressives imposées à marche forcée par le gouvernement, un point d’indice gelé depuis près de 10 ans : les agents disent stop !

Parce que nous avons raison, parce que nous sommes mobilisé.e.s, en action, le gouvernement et nos collectivités doivent nous entendre. Gagnons sur nos revendications :

  • 10% de postes supplémentaires immédiatement pour répondre aux besoins de toutes les situations pour un service public de qualité
  • 10% d’augmentation immédiate des traitements dans le cadre du statut de la fonction publique territoriale
  • 10% de réduction de temps de travail permettant de lier qualité de vie professionnelle et qualité de vie familiale avec des embauches en compensations et sans perte de rémunération
  • 10% du temps de travail consacrés à la formation professionnelle
  • Des moyens de protection essentiels pour exercer en toute sécurité pour un service public de qualité
  • L’abandon immédiat des projets de lois régressifs du gouvernement en faveur de politiques ambitieuses de la Petite enfance, du Grand âge, de la protection de l’enfance.

Pour la Fédération CGT des services publics, on ne lâche rien, amplifions la mobilisation !


Semaine de détente des personnels sociaux et médico-sociaux

La mobilisation s’impose pour faire appliquer la décision de justice… !

La belle victoire enregistrée dans le dossier qui nous opposait depuis 2016 à la collectivité, dans le cadre de la suspension des semaines de détente pour une partie des personnels exerçant leurs fonctions hors MDS, est remarquable !

Petit rappel :

En 201 6, la collectivité avait décidé, à la surprise générale, de supprimer le bénéfice des semaines de détente pour une partie des personnels en les informant de sa décision par la seule modification apportée aux fiches techniques sur intranet. Après 4 ans de procédure, notre avocate nous a informés que le Conseil départemental venait de se voir condamné lors de l’audience en appel du 7 juillet 2020.

• La note de service du 30 mars 201 6 qui restreint les conditions d’attribution des congés détente aux agents du département est annulée au motif que seule l’assemblée délibérante du Conseil départemental avait compétence pour remettre en cause ce droit acquis.

Télécharger
TRACT CGT-FSU DÉCISION JUDICIAIRE.PDF
Document Adobe Acrobat 474.0 KB


31ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

À l’occasion du 31ème anniversaire de la Convention Internationale  des Droits de l’Enfant nos syndicats et les équipes de terrain dénoncent les conditions d’accueil des enfants confiés au Département qui, en l’absence de places, sont confrontés à une l’attente infernale de solutions jusqu’à 21 ou 22 heures.

Télécharger
TRACT CGT FSU CIDE 2020.PDF
Document Adobe Acrobat 1.2 MB


Le service social départemental à l'épreuve de la pandémie

L'assemblée générale du 3 novembre dernier a réuni en visioconférence les professionnels de la DGAS et des Maisons du Bel-âge. Respectant les consignes sanitaires nationales, 6 personnels étaient réunis en présentiel pouvant communiquer et échanger via l’outil distancié avec les autres collègues. Nos échanges ont évidemment porté sur le paradoxe induit par la circulaire du 29 octobre dernier. En effet, comment assurer les missions de protection des plus vulnérables, l'accueil et l'accompagnement des populations les plus précaires dans un contexte de vrai/faux confinement et cela tout en participant à l'effort national de lutte contre la pandémie ?

Télécharger
SERVICE SOCIAL À L'ÉPREUVE DE LA PANDÉMI
Document Adobe Acrobat 476.0 KB


Concernant les déménagements de la MDS Romain Rolland et du pôle d’insertion des 4/8/9/10/1 1/12

Par vidéo conférence, cette délégation particulière a examiné le calendrier des opérations de déménagement. Ce que l’on peut retenir de la communication de la DRH et de la collectivité.

Télécharger
COMPTE RENDU CHSCT DU 12 NOVEMBRE 2020 -
Document Adobe Acrobat 212.5 KB


Pétition pour la réouverture immédiate de la Régie départementale d’aide aux plus démunis

Les professionnels exerçant leurs missions au sein du service social départemental, les syndicats CGT et FSU dénoncent la fermeture de la Régie départementale et en exigent la réouverture. Ce dispositif précieux pour les populations en détresse constitue une réponse incontournable à l’aide apportée aux usagers et dans l’accompagnement mis en place par les équipes de terrain. Dans le contexte social départemental plus que dégradé, nos services et la population ne peuvent être privés plus longtemps de ce dispositif. 9 mois après sa fermeture et de multiples alertes des professionnels comme de nos syndicats, la pandémie ne peut plus servir d’alibi.

Télécharger
PÉTITION.pdf
Document Adobe Acrobat 376.9 KB


Congés de détente : nous avons gagné !

Après 4 années de procédure au Tribunal Administratif, l’arrêt de la cour d’appel a été rendu le 15 juillet 2020 : nos organisations syndicales CGT et FSU ont gagné en justice le rétablissement des semaines de détente pour tous les agents qui s’en étaient vus privées depuis 2016 (A.S. de la DRH, pôles d’insertion, SMAP, SARO…). De ce fait, la note intranet du 30 mars 2016 qui modifiait les conditions d’attribution des semaines de détente est annulée avec effet immédiat.

Personnels concernés, adressez-nous par mail vos demandes de semaines de détente. Nous les transmettrons au DRH lors du RDV de novembre.

valerie.marque@departement13.fr



Journées d'étude jeudi 15 octobre 2020

Histoire du service social et du travail social en Provence - Alpes - Côte d’Azu raux XIXème et XXème siècles

Si Marseille et la région Provence - Alpes - Côte d’Azur ont été l'objet de fort nombreuses investigations historiques, généralistes ou spécialisées, peu de travaux ont abordé de manière spécifique la question du développement des services sociaux et du travail social dans la région. Cette journée d'étude se propose d'explorer les diverses formes qu'ils ont pu prendre et les différents acteurs et actrices qu'ils ont impliqués dans une histoire au long cours, allant de la seconde moitié du XIXème siècle au XXème siècle.
Cette journée d’étude est ouverte aux étudiants et professionnels du travail social et à toute personne intéressée par le thème de la journée. L’entrée est gratuite. Sauf changement au 15 octobre, l’accès aux locaux de la Cité des Associations est conditionné au port du masque. Envoyez votre inscription au GREHSS (greh.servicesocial@orange.fr) afin que nous puissons vous prévenir au cas où la situation sanitaire nous conduirait à changer de salle ou, au pire, à annuler la journée.

Télécharger
PROGRAMME GREHSS.pdf
Document Adobe Acrobat 195.0 KB

DGAS 29 septembre 2020

Une assemblée générale dense en échanges centrée sur le maintien des missions de service public

Malgré un contexte de réunion rendu difficile par le strict respect des consignes sanitaires notre assemblée générale composée de personnel de la DITAS de la DPMISP a permis d'échanger sur :

  • Les priorités du moment pour la défense d'un service médico-social au plus proche des préoccupations des publics,
  • Les conditions d'exercice actuelles,
  • Le RIFSEEP des personnels médico-sociaux,
  • enfin la question des semaines de détente – bataille 2016/2020

Le personnel présent en assemblée générale a rappelé l'exigence de voir rouvrir la Régie départementale, véritable outil de travail social et de soutien immédiat aux familles les plus précaires.



Intervention CGT lors du CTP du 24 septembre

Notre position est simple : nous souhaitons voir la Régie rouvrir dans les mêmes conditions et dans la même sécurité que ce qui est envisagé pour les MDS dans les jours à venir et nous souhaitons que Madame la Présidente et sa majorité départementale engagent les dotations non utilisées au titre de cette Régie après soustraction des glissements effectués sur les CAP, soit 300 000 € sur un fonds spécifique à la disposition de la population afin de poursuivre le soutien aux nombreuses familles qui sont aujourd'hui dans une détresse absolue.



Suppression de "semaines de détente"

La CGT et la FSU gagnent leur procès contre le Conseil départemental !

Nos organisations syndicales CGT et FSU tenaient à vous informer des belles avancées enregistrées dans le dossier qui nous opposait à la collectivité dans le cadre de la suspension des semaines de détente pour une partie des personnels exerçant leurs fonctions hors Maisons départementales de la solidarité (MDS).

Petit rappel : en 2016, la collectivité avait décidé, à la surprise générale, de supprimer les bénéfice des semaines de détente pour une partie des personnels en les informant de sa décision par la seule modification apportée aux fiches techniques sur intranet.

Notre avocate vient de nous informer que le Conseil départemental vient de se voir condamné, l’argumentation portant sur les points suivants :

  • La requête devant le tribunal administratif n’était pas tardive contrairement à ce qu’a jugé le Président de la 7eme chambre du tribunal
  • La note de service du 30 mars 2016 qui restreint les conditions d’attribution des congés détente aux agents du département est annulée au motif que seule l’assemblée délibérante du conseil départemental avait compétence pour remettre en cause ce droit acquis

La collectivité à plusieurs possibilités d’actions suite à cet arrêté. Parmi elles, celle qui nous apparait la plus adaptée serait l’entrée en négociations avec nos deux organisations syndicales CGT et FSU.

 

Votre implication, notre ténacité et notre détermination ont porté leurs fruits au bout de quatre ans de procédures ! Notre bataille était fondée, les résultats sont tombés. Les syndicats CGT et FSU restent bien entendu à la disposition de la collectivité pour les suites à donner.

 


Direction de la Solidarité (DGAS)

Modalités de travail dans les Maisons de la solidarité

Des évolutions dans les modalités de travail devraient être envisagées dans les jours qui viennent pour les MDS qui jusqu’alors n’assuraient pas d’accueil physique hormis consultations PMI. Si tel est le cas nous serons bien évidemment attentifs à la fourniture de tout le matériel sanitaire requis – masques, gel, gants... Nous sommes convaincus que la Collectivité, saura tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des agents et nous veillerons à ce que toutes les garanties sanitaires leurs soient apportées. Nous espérons que ce message vous trouvera vous et les vôtres en bonne santé. Nous restons à votre disposition par mail à l'adresse ci après:

 

valerie.marque@departement13.fr


Les personnels de la MDPH en grève

Des agents contractuels du GIP (groupement d'intérêt public) de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) des Bouches-du-Rhône, en grève reconductible, se sont rassemblés lundi 9 mars devant l'immeuble du Conseil Départemental au quai d'Arenc à Marseille à l'appel de la CGT du Département. 102 des 151 agents dépendant du GIP réclament la mise en place d'un plan d'intégration pour devenir agents du Département, via la "création d'une maison de l'autonomie". Ces personnels à 80 % en grève demandent les mêmes droits que leurs collègues employés par le Département et veulent à ce titre "sortir du GIP". Ils se sont mis en grève reconductible depuis ce lundi 9 mars et attendent des réponses de l'Administration.

Lettre ouverte à Madame Vassal

Pétition à la population

Article de "La Provence"



Une lettre de la CGT à Madame Vassal sur la situation des contractuel·le·s de la MDPH

Notre organisation syndicale a interpelé Madame Vassal, Présidente du CD13, sur la situation des personnels contractuels exerçant leurs fonctions au sein de la MDPH. Ces agents en poste pour certains depuis plus de 10 ans, ont pu démontrer leur engagement sans faille pour défendre la mission d’accueil d’accompagnement des personnes handicapées. Ces personnels au nombre de 83, exercent une mission de service public mais sont dotés d’un contrat de travail spécifique au GIP. Ils occupent des fonctions correspondant aux 3 catégories d’emploi A, B et C et la proportion de femmes est majoritaire.

Télécharger
integration agents MDPH.lettreVASSAL.pdf
Document Adobe Acrobat 101.8 KB

Lettre ouverte : la CGT écrit à Madame Vassal sur la situation des catégories C des MDS

La CGT a interpellé Madame Vassal, Présidente du Conseil Départemental sur la situation des adjoints administratifs exerçant leurs missions au sein des secrétariats des MDS à la DGAS. Ces agents de catégorie C – indispensables au bon fonctionnement des MDS – occupent les mêmes fonctions que leurs collègues de catégorie B qui bénéficient, eux, d’un déroulement de carrière bien plus intéressant.

Télécharger
LETTRE OUVERTE.pdf
Document Adobe Acrobat 327.8 KB