Les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public sont interdits,

à l'exception (notamment) des manifestations revendicatives (article L. 211-1 du Code de Sécurité Intérieure).


Prime exceptionnelle pour certains agents !

Il faut augmenter le point d'indice !

Le 22 novembre dernier paraissait au journal officiel le Décret n°2020-1425 du 21 novembre 2020 fixant les modalités d'une nouvelle prime exceptionnelle allouée à certains agents mobilisés du fait de la prorogation de l'État d'urgence sanitaire. Le gouvernement Macron insiste et continue à s'enliser dans une politique de récompense et de médailles alors qu'il poursuit au pas de charge son processus de démolition du service public.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 294.7 KB


Proposition de loi de “Sécurité Globale”

Les libertés publiques en danger !

Des milliers de personnes ont manifesté partout en France contre la proposition de loi de “sécurité globale” mardi 17 novembre à l’appel des organisations syndicales et de défense des droits humains. Cette proposition contient de nombreuses atteintes au droit de la vie privée, à la liberté d’informer, au principe d’égalité et à des principes constitutionnels de légalité des peines et délits.

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés mardi 17 novembre aux abords de l’Assemblée nationale pour contester la proposition de loi de “sécurité globale” portée par la majorité et dont l’examen commençait le même jour. En ligne de mire : l’article 24 qui punit de 45 000 euros d’amendes et un an de prison la diffusion de "l’image du visage ou tout autre élément d’identification" d’un policier ou gendarme en fonction, dans le but de "porter atteinte à son intégrité physique ou psychique".



Le journal du syndicat CGT "Grand-Écran" n° 70 de décembre 2020 bientôt disponible !

Au sommaire :

  • L'actualité - pages 2, 3 & 4
  • Retraites - page 5
  • Directions & services - pages 6 à 16
  • Le droit d'informer - page 17
  • Élections à la CNRACL - page 18
  • Pouvoir d'achat des retraités - page 19
  • Les actionnaires ne connaissent pas la crise - dernière
  • Le jour de carence - dernière

Distribution du journal dans les services courant décembre !



"Ségur" : pour la territoriale, ça donne quoi ?

 Transposition du dispositif du Ségur de la Santé pour les agents de la Fonction publique territoriale :

  • Le Complément de Traitement Indiciaire (CTI) de 183 euros a été confirmé lors du rendez-vous salarial du 7 octobre 2020, sous réserve de la publication des décrets d’application et uniquement pour les personnels des Ehpad.
  • Les services d’aide, de soins et d’accompagnement à domicile en sont, à l’heure actuelle exclus !

 Depuis la confirmation en septembre dernier par le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT) que le dispositif Ségur, jusqu’alors réservé à certains établissements de la Fonction publique hospitalière, sera transposé pour les personnels de la Fonction publique territoriale, les agents sont dans l’attente.



Assistants familiaux

Motion de soutien à la CGT du Gard

Le syndicat CGT du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et plus particulièrement sa section Assistants Familiaux, adresse son salut fraternel et ses encouragements à la CGT des personnels territoriaux du Département du Gard et aux assistants familiaux engagés dans la lutte depuis le 12 novembre. Trop souvent ignorés, méprisés ces professionnels de plus en plus précarisés méritent la prise en compte de leurs qualifications et une rémunération à la hauteur de leur engagement ! La CGT des personnels du Département des Bouches-du-Rhône soutient et s’associe à la CGT des personnels territoriaux du Département du Gard et aux revendications qu’elle porte pour exiger une meilleure reconnaissance du métier d’assistant familial !

Nous ne lâcherons rien ! Vous en êtes l’exemple aujourd’hui.

Bien Fraternellement,

 Alain ZAMMIT Secrétaire Général

Sandrine THIERY Secrétaire Section CGT Assistants Familiaux


Semaine de détente des personnels sociaux et médico-sociaux

La mobilisation s’impose pour faire appliquer la décision de justice !

La belle victoire enregistrée dans le dossier qui nous opposait depuis 2016 à la collectivité, dans le cadre de la suspension des semaines de détente pour une partie des personnels exerçant leurs fonctions hors MDS, est remarquable !

Petit rappel : En 201 6, la collectivité avait décidé, à la surprise générale, de supprimer le bénéfice des semaines de détente pour une partie des personnels en les informant de sa décision par la seule modification apportée aux fiches techniques sur intranet. Après 4 ans de procédure, notre avocate nous a informés que le Conseil départemental venait de se voir condamné lors de l’audience en appel du 7 juillet 2020.

• La note de service du 30 mars 201 6 qui restreint les conditions d’attribution des congés détente aux agents du département est annulée au motif que seule l’assemblée délibérante du Conseil départemental avait compétence pour remettre en cause ce droit acquis.

Télécharger
TRACT CGT-FSU DÉCISION JUDICIAIRE.PDF
Document Adobe Acrobat 474.0 KB


La manif à l'Hôtel du Département le 20 novembre

31ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

À l’occasion du 31ème anniversaire de la Convention Internationale  des Droits de l’Enfant nos syndicats et les équipes de terrain dénoncent les conditions d’accueil des enfants confiés au Département qui, en l’absence de places, sont confrontés à une l’attente infernale de solutions jusqu’à 21 ou 22 heures.

Télécharger
MOBILISATION DES PROFESSIONNELS TRACT CG
Document Adobe Acrobat 501.4 KB
Télécharger
TRACT CGT FSU CIDE 2020.PDF
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

COVID-19 : nouveaux rebondissements dans la prise en compte des personnels vulnérables !

Le Décret n° 2020-1365 du 10 novembre 2020 et la circulaire relatifs à la situation des personnels vulnérables vient de sortir. Nous nous attendions à une réaction du gouvernement, bousculé par le référé du 17 octobre, et par les interventions répétées des organisations syndicales de la Fonction publique et en particulier au courrier unitaire CGT,  UNSA, FSU, Solidaires, CFTC et FA adressé à la ministre de la Transformation et de la fonction publiques le 6 novembre. Ce courrier unitaire a fait l’objet d’une réponse écrite de la ministre dès le 10  novembre, accompagnant donc cette première concrétisation dans les textes concernant les personnels vulnérables. S’agissant des mesures relatives au contexte sanitaire, le ministère doit maintenant entendre notre organisation syndicale sur la suspension immédiate du jour de carence, en acter son abrogation et reconnaître la situation des salariés vivant avec des personnes vulnérables.


Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 574.7 KB

Le service social départemental à l'épreuve de la pandémie

L'assemblée générale du 3 novembre dernier a réuni en visioconférence les professionnels de la DGAS et des Maisons du Bel-âge. Respectant les consignes sanitaires nationales, 6 personnels étaient réunis en présentiel pouvant communiquer et échanger via l’outil distancié avec les autres collègues. Nos échanges ont évidemment porté sur le paradoxe induit par la circulaire du 29 octobre dernier. En effet, comment assurer les missions de protection des plus vulnérables, l'accueil et l'accompagnement des populations les plus précaires dans un contexte de vrai/faux confinement et cela tout en participant à l'effort national de lutte contre la pandémie ?

Télécharger
SERVICE SOCIAL À L'ÉPREUVE DE LA PANDÉMI
Document Adobe Acrobat 476.0 KB


Pétition pour la réouverture immédiate de la Régie départementale d’aide aux plus démunis

Les professionnels exerçant leurs missions au sein du service social départemental, les syndicats CGT et FSU dénoncent la fermeture de la Régie départementale et en exigent la réouverture. Ce dispositif précieux pour les populations en détresse constitue une réponse incontournable à l’aide apportée aux usagers et dans l’accompagnement mis en place par les équipes de terrain. Dans le contexte social départemental plus que dégradé, nos services et la population ne peuvent être privés plus longtemps de ce dispositif. 9 mois après sa fermeture et de multiples alertes des professionnels comme de nos syndicats, la pandémie ne peut plus servir d’alibi.

Télécharger
PÉTITION.pdf
Document Adobe Acrobat 376.9 KB


La macronie concocte une nouvelle loi liberticide

La mobilisation s’amplifie contre la loi sur la « sécurité globale »

Journalistes indépendants, syndicats, associations de défense des libertés publiques dénoncent des mesures liberticides, portant notamment atteinte à la liberté d’informer. La Défenseure des droits critique sévèrement le texte. À peine arrivée à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, la proposition de loi sur la « sécurité globale » a déjà réussi à provoquer une large mobilisation de journalistes indépendants, de syndicats, et d’associations de défense des droits humains. Les inquiétudes portent sur plusieurs articles de ce texte régressif, actuellement discuté par les députés en commission, avant son examen en séance publique à partir du 17 novembre. [L'Humanité].


Adresse de la CGT au monde du travail

Convergence de crise sanitaire, économique, environnementale, sociale et menace terroriste… La France et le monde du travail font face à un péril inédit. Pour la CGT, le syndicalisme et les revendications ne peuvent être confinés ! D’un point de vue sanitaire, la situation est « hors de contrôle » avec une circulation du Covid bien supérieure à celle du mois de mars. Pourquoi ? Parce que les leçons n’ont pas été tirées : les fermetures de lits dans les hôpitaux continuent, les personnels sont épuisés et l’organisation des tests dysfonctionne… Depuis le début de l’épidémie, le gouvernement navigue à vue et nous abreuve d’injonctions contradictoires, alors qu’il faudrait qu’une véritable stratégie de crise soit élaborée collectivement et démocratiquement avec toutes les forces politiques et syndicales de ce pays.

 

Télécharger
Adresse au monde du travail .pdf
Document Adobe Acrobat 618.8 KB

Travail forcé ou travail sous réglementation statutaire avec droit syndical garanti ?

Le président de la République a décidé de reconfiner... et de nouveau le gouvernement affiche que les fonctionnaires et agents publics sont indispensables. Il a besoin de nous, pour faire tourner les écoles, les collèges et les lycées. Il a besoin de nous,dans les hôpitaux et les EHPAD, il a besoin de nous dans les services de nettoiement, d'hygiène, d'assainissement, de soins, du logement... il reconnaît que nous sommes indispensables pour faire tourner les administrations, pour répondre aux besoins essentiels de la population...

Télécharger
20201029_note_covid_19_fdsp_cgt.pdf
Document Adobe Acrobat 475.3 KB