Personnels de la DGAS...
Retrouvons-nous lundi 20 novembre à Marseille
dès 9H00 devant l'Hôtel du Département
17 NOV.

Les professionnels de la DGAS dans l'action !


Parce que nous ne baissons pas les bras et que nous refusons de participer à la Maltraitance institutionnelle, parce que nous exigeons des moyens à la hauteur des besoins des populations vulnérables et des enfants les plus fragilisés, parce que nous défendons des conditions de travail dignes et correctes et un service public de qualité, les professionnels de la DGAS mobilisés, responsables et engagés seront dans l’action lundi 20 novembre 2017 !

Télécharger
TRACT DGAS DROITS DE L'ENFANCE 20 NOVEMB
Document Adobe Acrobat 428.5 KB


17 NOV.

Retraités/retraitées : ni nantis, ni enfants gâtés, ni privilégiés !


Augmentation de la CSG, baisse des APL, baisse des pensions, le  pouvoir d'achat des seniors ne cesse de diminuer. Les retraités revendiquent le droit à une retraite décente, à la santé et à l'autonomie tout  comme le droit au logement, aux loisirs, à la culture, à la pratique sportive, à l'information... Le droit à vivre dignement ! Les syndicats CGT, FO, Solidaires et FSU appellent à manifester à Marseille jeudi 23 novembre à 10H00 au Vieux-Port.

Télécharger
APPEL UNITAIRE 23 NOVEMBRE 2017-1.pdf
Document Adobe Acrobat 340.8 KB

Les manifestants contre la politique libérale d'Emmanuel Macron ont défilé ce jeudi 16 novembre pour la quatrième journée de mobilisation depuis la rentrée afin, notamment, de dénoncer les ordonnances. Les syndicats se disent déterminés à être entendus par un gouvernement qui veut tourner la page et passer à d'autres réformes.La mobilisation de ce 16 novembre à l'appel de la CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl a été marquée par quelque 170 manifestations. Avec des mots d'ordre plus larges que les seules ordonnances de réforme du Code du travail, cette journée après celles de septembre et d'octobre « n'est pas un baroud d'honneur », a assuré le secrétaire général de la CGT.
Manifestation unitaire des retraités/retraitées
Jeudi 23 novembre à Marseille à 10H00 au Vieux-Port

17 NOV.

On ne lâche rien ! Puissantes manifestations le 16 novembre 2017



15 NOV.

Chauffeurs de Gardanne : victoire ! La lutte et la solidarité paient !


Le soutien au mouvement de grève (syndicats du secteur de l’UL de Gardanne, présence de la CSD, d’agents de la collectivité) mené par les territoriaux de Gardanne a porté ses fruits, bel exemple à renouveler plus fort encore pour gagner là ou nous serons en lutte. La Municipalité s’étant engagée à nommer un poste d’agent de maîtrise avant mars 2018, à faciliter la nomination d’un autre agent de maîtrise (en interne) et à recruter le non-titulaire, les chauffeurs de bus municipaux ont décidé de mettre fin à leur conflit. C’est une belle victoire !

Télécharger
tract_greve_regie_des_transports_7_novem
Document Adobe Acrobat 101.7 KB



 

Le retour du jour de carence

pour les fonctionnaires

Gérard Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé le retour d'un jour de carence dans la Fonction publique. Il supprime donc l'indemnisation de la première journée d'arrêt maladie. Les fonctionnaires en arrêt maladie seront de nouveau soumis à un jour de carence. Cette mesure, qui supprime l'indemnisation de la première journée d'arrêt maladie, n'est pas nouvelle. Elle avait en effet été introduite en 2012 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, puis supprimée en 2014 sous celle de François Hollande. [lire la suite]

 

 

Fiches CGT pour décrypter le discours d'extrême-droite

 Le Front national cherche depuis quelque temps à élargir son électorat en se donnant une image favorable aux travailleurs. En réalité, il demeure un parti pro-capitaliste, anti-immigration, xénophobe et ségrégationniste. La CGT a publié une série de fiches thématiques dans le cadre de sa campagne contre l’extrême droite, visant à démontrer l’imposture du FN et les dangers de l’extrême droite en général. Retrouvez les fiches de la campagne de la CGT contre l’extrême droite (travail, monnaie, fonction publique, immigration, etc.). [lire la suite]

 



Rétablissement du jour de carence

Ce que disait Macron en 2015... mais ça, c'était avant !

  « Tout d’abord, si l’on examine de près la situation des salariés du privé, on s’aperçoit que les deux tiers d’entre eux sont couverts par des conventions collectives qui prennent en charge les jours de carence. Donc, “en vrai”, comme disent les enfants, la situation n’est pas aussi injuste que celle que vous décrivez. »

 Emmanuel Macron, ministre de l'économie et des finances en 2015 s'adressant à un député de droite.