À la une...


On continue, on amplifie !

Les mobilisations en cours dans le pays pour vivre dignement font trembler le pouvoir en place. Refusant de répondre aux revendications, le gouvernement, le président de la République s'enferment dans une logique de répression pour préserver les intérêts de la grande bourgeoisie. En s'attaquant au droit de grève, au droit de manifester, en multipliant les arrestations, les arrêtés d'interdiction de manifester, le gouvernement essaie de démobiliser les salariés, les retraités, les jeunes, les privés d'emplois, qui luttent pour d'autres choix de société. Pire, ce samedi, le gouvernement fait appel à l'armée contre les manifestations à l'appel des gilets jaunes. Une 1ère depuis 1947 ! Alors, plus que jamais, contre la répression, pour gagner sur nos revendications, pour vivre et travailler dignement,


SAMEDI 23 MARS 2019 À 14H30

MANIFESTATION À MARSEILLE AU VIEUX-PORT


Des centaines de milliers de manifestants en France le 19 mars !

Des milliers de manifestants partout en France ce mardi 19 mars...  À Marseille, le défilé a rassemblé de très nombreux militant·e·s et sympathisant·e·s CGT, mais aussi de la FSU, de Solidaire. Quelques "Gilets jaunes" ont également battu le pavé. Une manif qui a permis d'exprimer le refus de la politique ultra-libérale de Macron et de son gouvernement.

Photos de Lydia



Le combat contre le projet de loi fonction publique c’est une lutte pour la population, les agents, le progrès social

Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a multiplié les attaques contre les agents de la Fonction publique : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, remise en cause de missions publiques, nouvelles et massives suppressions d’emplois, etc. À présent, il s’attaque frontalement au Statut général avec un projet de loi aux dispositions dévastatrices. En dépit de l’opposition de la plupart des organisations syndicales, le pouvoir exécutif presse le pas en escomptant faire adopter ce texte législatif fin juin au Parlement.
La CGT ne laissera pas faire cette œuvre de démantèlement.
Pour faire grandir l’indispensable processus de mobilisation, elle passe au crible les principales mesures hautement nocives du projet de loi.


3 tracts CGT sur le projet de loi fonction publique :

Télécharger
Loi fonction publique : CAP/carrière/salaire/mobilité
2019_03_13_loi_fp_cap_v2.pdf
Document Adobe Acrobat 111.2 KB
Télécharger
Loi fonction publique : dialogue social/CT/CHSCT
2019_03_13_loi_fp_dialogue_social.pdf
Document Adobe Acrobat 110.3 KB
Télécharger
Loi fonction publique : recours aux contrats
2019_03_13_loi_fp_contrats.pdf
Document Adobe Acrobat 111.7 KB


Petite enfance / Réforme des modes d’accueil : le Gouvernement annonce qu’il passera en force par ordonnances avant l’été 2019

Suite à l’adoption de la loi pour un État au service d’une Société de Confiance (loi ESSOC), la nouvelle réforme de la Petite Enfance avance à grands pas… plombant une fois de plus la qualité d’accueil des enfants, mais aussi les conditions de travail des professionnel.le.s.

  • POUR le bien-être et la sécurité des enfants
  • POUR des établissements d’accueil et un service public de qualité de la Petite Enfance
  • POUR l’accès des assistant.e.s maternel.le.s à la médecine du travail
  • POUR une politique ambitieuse de la Petite Enfance, véritable investissement pour l’avenir de nos enfants et de notre société
Télécharger
Tract CGT commerce et services publics
petite-enfance-pasdebbconsigne.pdf
Document Adobe Acrobat 237.0 KB


Métropole / Département : le préfet a remis son rapport à Matignon

Le préfet des Bouches-du-Rhône, Pierre Dartout, a remis au premier ministre, le mercredi 13 mars, son rapport sur l’avenir de la métropole Aix-Marseille-Provence et du Département des Bouches-du-Rhône. « Le gouvernement a rapidement décidé de lancer une nouvelle concertation d'un mois sur la possible fusion de la Métropole avec le département des Bouches-du-Rhône, avant une visite d'Édouard Philippe prévue le 12 avril, a annoncé Matignon mercredi. Cette concertation avec "les acteurs locaux", confiée à la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, doit se pencher sur les différents scénarios de fusion figurant dans le rapport du préfet. "Le gouvernement se prononcera à l'issue de ce processus sur les suites susceptibles de leur être réservées", indique Matignon dans un communiqué. » (Journal La Marseillaise).

Télécharger
Mission devenir de la Métropole : le rapport du préfet
projet final rapport métropole 13-03-201
Document Adobe Acrobat 14.9 MB


La loi liberticide "anti-casseurs" votée au Sénat : l'arbitraire total !

Macron va saisir le Conseil constitutionnel, signe de la fébrilité du Président et de son gouvernement. Ci-dessous, le communiqué de la CGT publié le 12 mars :

De manière tout à fait inédite puisque cela sera la 2ème fois sous la Vème République, le Conseil Constitutionnel va être saisi directement par le Président de la République d’une proposition de loi. La loi liberticide dite « anti-casseurs », issue du groupe Les Républicains et votée par l’Assemblée nationale, doit être examinée en seconde lecture au Sénat aujourd’hui 12 mars. Il est déjà prévisible que le gouvernement français va être une fois encore montré du doigt dans sa politique de surenchère sécuritaire face au mouvement social qui dure depuis des mois.
Voulant sans doute couper l’herbe sous le pied à l’opposition qui avait déjà fait savoir son intention de saisir le Conseil constitutionnel sur cette loi, Emmanuel Macron cherche probablement à s’abriter derrière une décision du Conseil constitutionnel.
Pour la CGT, c’est le signe d’un Président et d’un gouvernement sous haute pression dans un contexte social explosif.

En effet, l’étau se resserre avec les multiples recommandations, alertes et mise en garde internationales et européennes. Le Parlement européen, le Conseil de l’Europe et l’ONU ont, de manière unanime, dénoncé les atteintes excessives à la liberté de manifester, l’escalade des violences policières contre les manifestants et notamment l’usage du LBD (dit « flash-Ball »).
Cela conforte notre démarche puisqu’avec de nombreuses organisations syndicales et associatives de défense des droits fondamentaux, nous n’avons eu de cesse de dénoncer cette loi liberticide portant en germe des atteintes graves aux libertés fondamentales. Suite à un recours commun, le Conseil d’État devra d’ailleurs prochainement se prononcer sur l’interdiction des LBD.
La CGT ne lâchera rien et demande donc l’abandon pur et simple de cette proposition de loi et l’interdiction des armes mutilantes contre les manifestants.





         
   

VO Impôts 2019 : le n° 1 des guides fiscaux

   
   

Tout savoir sur le prélèvement à la source

Réputée pour la fiabilité irréprochable de ses chiffres et la clarté de ses explications, la VO Impôts est rédigée par des journalistes juridiques et des experts fiscaux. C'est l'outil indispensable pour vous aider à comprendre les réformes fiscales et à déclarer vos revenus le plus justement possible.

 

Commander la VO impôts 2019

   
         

Les documents récents à consulter