Michel MARTIN nous a quittés

Nous avons appris avec une immense tristesse le décès de notre camarade Michel Martin, ancien bibliothécaire, membre de la section syndicale des retraités. Pendant de longues années il a été un référent de la CGT au Musée de l'Arles Antique. Nous n'oublierons pas sa gentillesse et son humour. Nous adressons à sa famille nos plus sincères condoléances.
 

Solidarité avec la Palestine

La CGT dénonce la politique d’expropriation d’Israël en cours depuis des années en Palestine. Le dernier acte d’expulsion des Palestiniens de Jérusalem Est a pour but de rendre irréversible la main mise d’Israël sur tout Jérusalem, une fois de plus en bafouant toutes les résolutions de l’ONU et le droit international. Le gouvernement d’Israël ne peut pas continuer impunément sa politique coloniale, illégale et d’apartheid sans que des sanctions soient appliquées.



Département de l'Aube : meurtre d'une assistante sociale dans l'exercice de ses fonctions

Mercredi 1 2 mai 2021 , nous apprenions avec effroi, stupeur et une infinie tristesse la mort à Virey-sous-Bar d’Audrey Adam, assistante de service social, employée du Département de l’Aube (pôle solidarité) tuée dans l’exercice de ces fonctions. Vraisemblablement tuée par balle par un homme de 83 ans qui bénéficiait d’un accompagnement spécialisé et auquel elle rendait visite, cette jeune femme, maman de deux jeunes enfants, a perdu la vie et laisse sa famille et son conjoint anéantis. Les collègues d’Audrey, effondrés, choqués, n’ont pu reprendre le travail.

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 462.2 KB


Le Pen : main propre et tête haute ?

Le dernier rapport des policiers chargés de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires européens du RN conclut à un « système organisé frauduleux de détournement des fonds européens ». Des documents interrogent sur le rôle de Marine Le Pen elle-même. Le RN conteste les faits et dénonce une « manipulation » politique, à un mois des régionales. Parmi les nombreuses affaires financières qui ont mis en cause le Rassemblement national ces dernières années, c’est sans doute la plus menaçante pour le parti, mais aussi pour sa présidente. Au fur et à mesure de ses avancées, l’enquête judiciaire concernant les soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires européens du Rassemblement national remonte sur la connaissance qu’avait Marine Le Pen des détournements de fonds européens présumés, et sur son rôle. [Médiapart]


La CGT ne se taira pas !

Le 1er mai, partout en France, nous étions des dizaines de milliers heureux de pouvoir enfin nous retrouver pour exprimer ensemble notre besoin de changement. Il n’aura fallu qu’un instant pour que la réalité de la violence sociale dont sont victimes tant de travailleurs s’affiche dans toute sa brutalité…

Ce 1er mai, la haine s’est abattue sur ceux qui, face aux choix du gouvernement et du patronat, revendiquent un monde juste, solidaire et durable. Trop compromis pour oser une analyse sur la gravité de ces actes, une partie des médias et quelques observateurs intéressés s’acharnent à caricaturer notre organisation, cherchant dans chacune des blessures infligées à nos camarades la preuve de notre affaiblissement. Faut-il que l’évolution du climat social en cette sortie prochaine de confinement les inquiète tant pour s’acharner de la sorte sur une organisation qu’ils décrivent volontiers comme moribonde ?

Il serait plus sérieux de reconnaitre que le jeu "politicien" qui se joue pour préserver les intérêts de quelques profiteurs est des plus dangereux.

À vouloir faire taire les colères et les aspirations sociales qui montent, à brunir les discours et les lois de la République pour enfermer les débats sur les seules questions sécuritaires, à faire la part belle à l’extrême droite pour espérer conserver ou conquérir le pouvoir, c’est promettre de faire vivre des heures bien sombres aux travailleurs de notre pays.

Défendant les valeurs de justice, d’égalité, d'anti-racisme, la CGT sera là, aux côtés de tous les salariés pour organiser, proposer, construire avec eux des solutions et faire grandir le mouvement pour les faire aboutir.



La CGT demande un nouveau report de la date butoir de dépôt des congés 2020 !

Les dernières mesures gouvernementales ont bouleversé les agendas professionnels comme les organisations familiales, avec la fermeture des classes et le retour de l’enseignement en distancié durant la semaine du 6 au 9 avril 2021, avec l’avancement des vacances scolaires du 12 au 23 avril, avec le maintien en distanciel pour les collégiens jusqu’au 3 mai, sans compter les incertitudes qui semblent encore aujourd’hui planer sur un retour à la normale pour l’ensemble des élèves ou enfants accueillis en crèche.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS (2).pdf
Document Adobe Acrobat 264.7 KB



En ce 22 avril 2021, une tribune était publiée sur le site Internet du magazine Valeurs actuelles. Les signataires du texte sont militaires, la plupart d’entre eux à la retraite. Au début, ils étaient vingt. Au bout du compte, ils seraient maintenant une trentaine de généraux et – au total – plusieurs milliers de militaires à soutenir la désormais fameuse tribune, puisque les signatures continuèrent à affluer au fil des jours. Une émission de BFM TV annonçait, le dimanche 2 mai, que le nombre de signataires dépassait désormais les 22.000, parmi eux cinquante généraux.

Ne nous y trompons pas, quelle que soit la colère, ô combien légitime, que nous éprouvons contre Macron et son gouvernement, le RN (parti fasciste le plus à même de prendre la tête du pays) ne doit pas être minimisé. L’arrivée au pouvoir de ce dernier ne représenterait pas un "simple" saut qualitatif dans la répression, le racisme, etc. mais bel et bien l’instauration d’une nouvelle ère, un fascisme du 21ème siècle, avec tous les dangers que cela comporte.

Révélé dans le journal "Marsactu"

“Je serai le premier pour la ratonnade” : racisme assumé dans une réunion de la métropole !

« Devant toutes les parties concernées par la gestion du port de la Pointe-Rouge, le président du Yachting club, Christian Tommasini, est passé de l’injure raciste à l’incitation à la violence raciale lors d'un conseil portuaire. Sans jamais être interrompu par ses pairs. Pas même par le vice-président de la métropole (LR), Didier Réault. » [Marsactu]. Le 27 avril, le parquet de Marseille a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire suite aux propos racistes de Christian Tommasini rapportés par Marsactu. Une enquête pour "provocation publique à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une "race" ou une religion déterminée".



la CGT en progression, première organisation des salariés des TPE !

Rien n’aura été épargné aux salariés des TPE dans cette élection, seuls 265 762 d’entre eux auront surmonté tous les obstacles pour voter. Notre organisation syndicale a, une nouvelle fois, été placée en tête du scrutin avec 67 634 voix, soit 26,31% et une progression de 1,19% par rapport à 2016. Cette tendance se confirme également dans l’encadrement avec une progression de 0,78%. Pour autant, personne ne peut se réjouir d’un si faible taux de participation.

Télécharger
_cp_cgt_election_tpe.pdf
Document Adobe Acrobat 304.2 KB

Un confinement de plus pour contrer les effets délétères des politiques néolibérales

Emmanuel Macron, proclamé épidémiologiste en chef par ses proches, vient de perdre son pari de ne pas confiner la population. En effet, face à l’explosion de la circulation du virus que lui et son gouvernement n’ont pas su anticiper, c’est tout le pays qui se retrouve à nouveau à payer les pots cassés. Pourtant une autre politique aurait pu être menée depuis des années. Un confinement aux risques importants pour la population En effet, le confinement, c’est un ensemble de risques forts pris pour les françaises et français : risques psychologiques, reports de soins, tri des malades, risque de déscolarisation, explosion de la précarité, des inégalités et des violences intra-familiales, autant de maux aux conséquences de long terme et touchant l’ensemble de la population.

Télécharger
note_-_crise_sanitaire_-un_confinement_d
Document Adobe Acrobat 264.0 KB

Élections à la caisse de retraite CNRACL

La CGT, 1ère organisation dans les collèges actifs et retraités recueille 4 sièges sur 8

Un signe fort de la volonté du maintien du statut de la Fonction Publique et de la CNRACL, régime spécifique de retraite pour la FPH et FPT, mais aussi l’affirmation du rejet du projet de la réforme des retraites de M. Macron. En plaçant nettement la CGT première organisation aux élections CNRACL, les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, ainsi que les retraités ont exprimé clairement leur confiance dans la CGT ! La CGT confirme sa première place d’organisation syndicale chez les actifs et les retraités au Conseil d’Administration de la CNRACL (Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales), régime couvrant les risques "vieillesse" et "invalidité" des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, avec 28,76 % des voix chez les actifs (13 listes candidates) et 23,96 % des voix exprimées chez les retraités (12 listes candidates).

 



Conquérir la Sécurité sociale du XXIème siècle

Si la Sécurité sociale reste encore un rempart contre les aléas de la vie, elle a toujours été la cible de nombreuses attaques qui l’ont considérablement affaiblies. Notre système de protection sociale n’est pas pour autant obsolète si l’on se donne l’ambition de la renforcer comme le propose la CGT dans sa campagne pour conquérir la sécurité sociale du XXIe siècle.Pour sortir de la spirale de réduction des dépenses et en finir avec les exonérations de cotisations, qui affaiblissent l’efficacité du système actuel, la CGT a lancé une campagne pour reconquérir la sécurité sociale du XXIe siècle. En partant des enjeux comme le vieillissement de la population ou des transformations du travail, les propositions de la CGT tournent définitivement le dos au chacun pour soi et s’appuient sur la solidarité pour redonner une dimension démocratique au système de gestion de la protection sociale et renforcer son financement. Lire le dossier de la CGT en cliquant sur l'image.


Les 6 & 8 avril, mobilisation nationale pour les salaires, l’emploi et les missions publiques !

Si la crise sanitaire a de nouveau confirmé le rôle irremplaçable de la fonction publique et de ses agents, force est de constater que, pour l’essentiel, le Gouvernement poursuit sa politique libérale néfaste aux services publics. Le président de la République garde un cap gravement préjudiciable à la fonction publique d'État, territoriale et hospitalière.

Télécharger
MANIFS 6 & 8 AVRIL.pdf
Document Adobe Acrobat 234.3 KB


Le vol des congés ça suffit ! Pas une minute de plus !

Les uns après les autres, les employeurs territoriaux annoncent à leur personnel qu’ils vont devoir augmenter le temps de travail à hauteur de 1607 heures annuelles, parce que c’est la loi. Dans certaines collectivités, et nous nous en félicitons, des maires ont annoncé qu’ils n’appliqueront pas le passage aux 1607 heures, s’appuyant notamment sur le respect de la libre administration territoriale. Ils ont raison ! Ces annonces ne cessent de susciter colère et indignation chez les agents. Avec leurs syndicats CGT, dans de nombreuses collectivités, les agents se sont mis en grève, ont débrayé spontanément, font signer des pétitions, prennent des initiatives pour exprimer leur rejet de cette manœuvre. Manœuvre ? Dans la plupart des cas, reporté à un rapport quotidien, le passage aux 1607 heures représente une augmentation du temps de travail de quelques minutes par jour. Il faudrait une loi pour augmenter le temps de travail de 15 minutes par jour ? Non, la réalité, c’est qu’il s’agit d’une mesure essentiellement comptable qui vise à diminuer la masse salariale en supprimant des jours de congés et des postes correspondants. Sur le plan national, la mesure représenterait selon la Cour des comptes une « économie » de 57 000 postes et de 800 millions d’euros. On n’est pas loin des 70 000 postes jugés superflus par Macron.

Télécharger
fdsp_cgt_le_vol_des_conges_ca_suffit_com
Document Adobe Acrobat 404.1 KB

Pour une industrie pharmaceutique en réponse aux besoins de tous

Il y a moins de 40 ans, 485 sites de productions en France et 170 000 salariés. Aujourd’hui il ne reste que 245 sites et 98 000 salariés, quant à la recherche de cette branche professionnelle, elle est passée de 24 000 salariés en 2006 à 13 000 à ce jour. Dans le même temps, le nombre de ruptures de médicaments n’a cessé d’augmenter. 44 en 2008, 540 en 2018, 1 200 en 2019 pour atteindre 2 400 en 2020. Personne ne peut plus nier cette cause à effet dramatique pour nombre de patients, la perte de notre indépendance thérapeutique et de notre sécurité sanitaire, ces mêmes causes qui nous mettent en incapacité aujourd’hui d’avoir un vaccin. La France, pays de naissance des vaccins, normalement numéro un dans le domaine, en est maintenant réduite a un rôle de sous-traitant.

Télécharger
8 PAGES POUR UNE INDUSTRIE PHARMACEUTIQU
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

Mobilisation contre l'application des 1 607 heures

Mobilisation contre la loi de Transformation de la Fonction publique et proposition d’une initiative régionale Ile de France. Depuis plusieurs mois les luttes se succèdent contre le passage aux 1607 heures. Le but de cette note n’est pas de fournir un nouvel argumentaire fédéral, mais de proposer de faire converger, sur une même date, les luttes en cours contre le passage aux 1607 heures et le vol des congés. La lettre fédérale rend compte quotidiennement des initiatives, grèves, pétitions lancées par les syndicats concernés. On peut le constater, le nombre des tracts augmente, l’exaspération, le ras le bol, la colère des agents également.

Télécharger
2021_02_17_note_fdsp_pole_revendicatif_g
Document Adobe Acrobat 324.7 KB


10 % de temps de travail en moins : en route pour les 32 heures !

La longue histoire de la répartition entre temps de travail et temps libre est faite de débats âpres, de luttes parfois très dures, de négociations. En France et dans le monde, cette histoire va dans le sens de la baisse de la durée du travail.

Une des plus grandes conquêtes du début du XXème siècle a été la journée de 8h. 8h de travail, cela permettait 8h de repos et 8h pour la vie personnelle et aussi la vie citoyenne. La durée légale de la journée de travail est ensuite passée à 39h en 1982 puis à 35h en 1998. L’instauration des 35h a été cependant marquée par une intensification du travail, une aggravation de la flexibilité et la mise en place de l’annualisation du temps de travail. Il existe ainsi de moins en moins d’horaires de travail collectifs et réguliers, à temps plein et fondés sur le décompte hebdomadaire de la durée du travail.

Télécharger
10_tpsdetravail.pdf
Document Adobe Acrobat 707.8 KB

15 janvier 2021 : rencontre entre la CGT et Madame la Présidente Vassal

Placée sous le signe du dialogue, cette rencontre a permis à la CGT d’aborder un large ordre du jour sur les sujets aussi bien transversaux que spécifiques à chaque Direction. Notre syndicat a pu revenir sur l’année écoulée, les difficultés d’exercice dans le cadre inédit d’état d’urgence sanitaire qui se prolonge de mois en mois, a souligné l’attention portée aux situations des personnels vulnérables et défendu le retour à un service public de plein exercice au service des populations.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 370.9 KB


Fonction publique : ce qui change au 1er janvier 2021 !

Suspension du jour de carence, achèvement de l'accord "PPCR", compensation de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), suppression des CAP et nouvelles procédures de promotion interne, la CGT fait le point sur ce qui change au 1er janvier 2021 .



Prime exceptionnelle pour certains agents

Il faut augmenter le point d'indice !

Le 22 novembre dernier paraissait au journal officiel le Décret n°2020-1425 du 21 novembre 2020 fixant les modalités d'une nouvelle prime exceptionnelle allouée à certains agents mobilisés du fait de la prorogation de l'État d'urgence sanitaire. Le gouvernement Macron insiste et continue à s'enliser dans une politique de récompense et de médailles alors qu'il poursuit au pas de charge son processus de démolition du service public.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 294.7 KB