Prolongation du passe sanitaire, état d’urgence, explosion du tarif de l’énergie… des signaux inquiétants, des populations sous contrôle !

Dans la nuit de mercredi 20 à jeudi 21 octobre, les députés ont voté la loi vigilance sanitaire qui a été adoptée par 135 voix pour et 125 voix contre, instaurant l'article 2 qui permet à l'exécutif de prolonger l'usage du passe-sanitaire et l'état d'urgence. Cette nouvelle atteinte aux Libertés individuelles est caractérisée alors que 75 % de la population française est vaccinée, que 90 % des plus de 60 ans ont reçu au moins 2 doses et que le masque a été supprimé dans les écoles dans 80 départements ! Certains députés de gauche comme de droite ont tenté de défendre une levée de toutes les mesures dont le caractère exceptionnel est devenu aujourd’hui permanent !



CTP du 15 octobre : la CGT engagée sur les dossiers !

L’ordre du jour décliné en 10 points a porté tant sur des modifications, apports, ajustements divers en matière d’organisation, sur la révision de certains règlement ARRT, la présentation du Rapport Social Unique outils précieux puisqu’il donne une photographie extrêmement précise de la collectivité en terme de ressources humaines, les taux de promotion, la convention entre le fonds d’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique et le Département… 

Télécharger
CGT actualité CT du 15 octobre 2021 fina
Document Adobe Acrobat 379.6 KB

Pour notre pouvoir d’achat, il faut des augmentations générales !

La ministre a convoqué « une conférence salariale » le 6 juillet dernier. Juste avant, au cours d’une opération de communication, Amélie de Montchalin avait annoncé dans les médias des gains de pouvoir d’achat qui, dans la réalité, sont totalement inexistants. Le lendemain, notre organisation avait démonté ce qui relève de l’entourloupe. Nous avons la ferme conviction que le débat sur les salaires des 5 millions d’agentes et d’agents des trois versants de la fonction publique mérite mieux que les présentations malhonnêtes. C’est pourquoi, nous versons cette nouvelle contribution sur ce sujet essentiel.

Télécharger
2021-10-08-10p100_pt_indice.pdf
Document Adobe Acrobat 842.2 KB

Le 5 octobre, plus de 160 000 manifestants ont exprimé leur colère

Plus de 160 000 manifestants disaient mardi 5 octobre dans toute la France leur mécontentement face aux choix du gouvernement. Actifs comme retraités, ils se sont retrouvés dans l'un des 200 rassemblements qui ont eu lieu hier mardi 5 octobre. Issus de tous les secteurs d'activité et de différentes administrations, ils sont venus dire leur ras-le-bol face aux conditions de travail dégradées, aux salaires et aux pensions qui stagnent pendant que le coût de la vie augmente. Ils ont dit aussi l'importance de services publics forts et accessibles à tous.


5 octobre, les véritables préoccupations du monde du travail au cœur des débats !

Plus de 160 000 salariés, actifs comme chômeurs et retraités, ont exprimé, avec près de 200 rassemblements, partout en France, leur mécontentement face aux choix économiques et sociaux gouvernementaux dictés par le patronat. Dans chaque territoire et dans de très nombreuses entreprises de tous les secteurs d’activité, comme au sein des différentes administrations, ils ont porté leurs propositions et revendications pour le monde du travail. Tout augmente, sauf les salaires et les pensions ! L’inflation repart à la hausse, les prix de l’énergie flambent, le pouvoir d’achat des ménages se réduit comme peau de chagrin, dans le même temps, les bénéfices des grandes entreprises battent des records, avec plus de 57 milliards d’euros versés aux actionnaires !

Télécharger
COMMUNIQUÉ CGT
cp_cgt_mobilisations_du_5_octobre.pdf
Document Adobe Acrobat 130.8 KB

Négociations sur les dossiers IFSE et promotions

Suite à la rencontre du 2 septembre portant sur un calendrier de négociations des  grands dossiers qui vont jalonner le trimestre à venir notre organisation syndicale a  assisté mercredi 15 septembre 2021 à un rendez-vous important portant plus spécifiquement sur la révision de l'IFSE pour les personnels dont le passage au RIFSEEP a  été effectif au 1er janvier 2018 et sur la révision des taux de promotion.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS 2.pdf
Document Adobe Acrobat 307.4 KB


Augmentation des traitements et salaires, il y a urgence !

Alors que nos traitements stagnent... LES PRIX FLAMBENT !

  • Électricité : une nouvelle hausse de + 8 % prévue en février 2022
  • Gaz : + 15,8 % depuis 2019
  • Carburant : +16 % depuis le début de l’année
  • Alimentation : + 10 % pour le sucre, + 23 % pour les pâtes, et entre + 9 % et + 15 % sur la charcuterie, les fruits et légumes, les produits laitiers et même le pain
Télécharger
Tract CGT urgence pour les salaires !
20211022_tract_salaire.pdf
Document Adobe Acrobat 736.7 KB

Le 5 octobre, mobilisé·es pour nos salaires, nos emplois et nos conditions de travail et d’études !

Les organisations syndicales CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL réunies le 30 août appellent à la mobilisation de l’ensemble des travailleur-ses du secteur privé et public, et la jeunesse, le mardi 5 octobre 2021. Elles rappellent qu’elles ont mis en garde le gouvernement, au début de l’été, face à ses projets de régression sociale. Elles ont, à cette occasion, formulé des solutions économiques et sociales pour sortir de la crise sanitaire. Elles s’opposent à ce que la situation sanitaire soit utilisée par le gouvernement et le patronat pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salarié-es et des jeunes. L’élargissement et l’accélération indispensables de la vaccination demandent de renforcer l’accès à la santé, les moyens de l’hôpital public et de la médecine du travail. Cela nécessite de convaincre et de rassurer, et non de sanctionner les salarié-es. 

Télécharger
TRACT CGT POUR LE 5 OCTOBRE
tract_du_5_octobre_tract_sr.pdf
Document Adobe Acrobat 671.0 KB
Télécharger
COMMUNIQUÉ INTERSYNDICAL
communique_intersyndical_30.08.21.pdf
Document Adobe Acrobat 298.2 KB


Rencontre CGT/DRH du 2 septembre : notre institution confrontée à la mise en place de la loi du 6 août 2019 !

Ce matin, 2 septembre, la CGT a répondu à une invitation de Monsieur le DRH et de ses équipes qui souhaitaient consulter les organisations syndicales sur la question des élections professionnelles qui se tiendront fin 2022. À cette occasion, Monsieur le DRH nous a informés des futurs chantiers que la collectivité va mener  pour répondre à différentes orientations de la loi du 6 août 201 9 en matière notamment d'application les 1 607 heures. 

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 293.3 KB


Belmondo, un acteur resté fidèle à ses engagements de jeunesse

Jean-Paul Belmondo n’a pas toujours été le Bébel « tac-tac badaboum » des films d’action des années 70 et 80. On connaît moins son engagement syndical, à la tête du Syndicat français des acteurs (SFA) de la CGT

Il faut remonter avec le film « les Copains du Dimanche ». Il a été repéré par Henri Aisner, son réalisateur, en 1956. C’est une commande de la CGT, et son premier rôle au cinéma. Le film avait un double objectif : valoriser les comités d’entreprise et sortir de la guerre froide par la fiction. Ce film, d’ouverture pourrait-on dire, n’a pas très bien marché, pour différentes raisons, essentiellement parce que le syndicat  patronal des producteurs a fait pression sur celui des distributeurs, mais aussi parce qu’on était juste après les événements de Budapest... Peu importe, Belmondo y joue très bien, disait René Vautier, et c’est ce qui lui a permis d’être repéré plus tard. [L'Humanité]


Non au passe sanitaire, non à l’impasse sur nos libertés démocratiques !

Le gouvernement et sa politique dite sanitaire porte l’entière responsabilité dans la confusion qui demeure aujourd’hui sur la question vaccinale. La Fédération CGT des services publics, avec les personnels de la filière médico-sociale, avec les sapeurs-pompiers professionnels, avec les agents des parcs, jardins et installations sportives qui se sont déjà exprimés à ce sujet, défend la ligne : « convaincre, ne pas contraindre » et s’oppose à la mise en œuvre du "passe sanitaire". D’ores et déjà, plusieurs préavis de grève locaux ont été déposés pour défendre ces revendications.

Télécharger
communique_fdsp_cgt_passe_sanitaire_2707
Document Adobe Acrobat 591.5 KB

Passe sanitaire dans les collectivités... Protégez vous !

La mise en place de la loi de gestion de la crise sanitaire va contraindre les collectivités à exiger la présentation d’un "passe sanitaire" aux usagers des services publics. Cette mesure étant, pour le moins, fortement controversée, les agents des collectivités territoriales au contact du public (entrée de musée, piscine, salles de spectacles…) et contraints par l’employeur de procéder au contrôle du passe sanitaire des citoyens désirant se rendre dans un établissement public, vont encore devoir affronter le mécontentement et la colère des usagers alors qu’ils ne sont en rien responsables des décisions unilatérales prises par le pouvoir. Cette situation est susceptible de générer des pressions, des agressions, ou autre types de violence à l’encontre de ces personnels, qui seraient parfaitement inacceptables. Rappelons donc, que c’est aux employeurs territoriaux de garantir les bonnes conditions de mise en œuvre des directives qu’ils demandent d’appliquer, à tous leurs agents.

Télécharger
tract_pass_sanitaire.pdf
Document Adobe Acrobat 1'015.2 KB

Courrier unitaire à la ministre de la Transformation de la fonction publique :

Télécharger
2021.07.28_-_courrier_mtfp_-_pass_sanita
Document Adobe Acrobat 172.7 KB

Contraintes sur les non-vaccinés : de qui se moque-t-on ?

Faire peser les contraintes sur les non vaccinés, voici la stratégie présidentielle. Qu’il est loin le temps, rappelons-nous, où les masques étaient inutiles, où le gel manquait, où les soignants étaient obligés, par la loi, d’aller travailler sans avoir tous les moyens de protection ! Fidèle à sa pratique, le Président stigmatise une partie de la population, plus précisément des travailleurs et majoritairement des travailleuses : le personnel soignant et non-soignant des hôpitaux, des Ehpad, les aides à domicile, etc. Héros et héroïnes de cette crise, ils/elles seraient aujourd’hui des irresponsables mettant en danger la population car, soi-disant, rétifs à se faire vacciner? De qui se moque-t-on ?

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 259.2 KB


Révélé dans le journal "Marsactu"

“Je serai le premier pour la ratonnade” : racisme assumé dans une réunion de la métropole !

« Devant toutes les parties concernées par la gestion du port de la Pointe-Rouge, le président du Yachting club, Christian Tommasini, est passé de l’injure raciste à l’incitation à la violence raciale lors d'un conseil portuaire. Sans jamais être interrompu par ses pairs. Pas même par le vice-président de la métropole (LR), Didier Réault. » [Marsactu]. Le 27 avril, le parquet de Marseille a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire suite aux propos racistes de Christian Tommasini rapportés par Marsactu. Une enquête pour "provocation publique à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une "race" ou une religion déterminée".


la CGT en progression, première organisation des salariés des TPE

Rien n’aura été épargné aux salariés des TPE dans cette élection, seuls 265 762 d’entre eux auront surmonté tous les obstacles pour voter. Notre organisation syndicale a, une nouvelle fois, été placée en tête du scrutin avec 67 634 voix, soit 26,31% et une progression de 1,19% par rapport à 2016. Cette tendance se confirme également dans l’encadrement avec une progression de 0,78%. Pour autant, personne ne peut se réjouir d’un si faible taux de participation.

Télécharger
_cp_cgt_election_tpe.pdf
Document Adobe Acrobat 304.2 KB

Élections à la caisse de retraite CNRACL

La CGT, 1ère organisation dans les collèges actifs et retraités recueille 4 sièges sur 8

Un signe fort de la volonté du maintien du statut de la Fonction Publique et de la CNRACL, régime spécifique de retraite pour la FPH et FPT, mais aussi l’affirmation du rejet du projet de la réforme des retraites de M. Macron. En plaçant nettement la CGT première organisation aux élections CNRACL, les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, ainsi que les retraités ont exprimé clairement leur confiance dans la CGT ! La CGT confirme sa première place d’organisation syndicale chez les actifs et les retraités au Conseil d’Administration de la CNRACL (Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales), régime couvrant les risques "vieillesse" et "invalidité" des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, avec 28,76 % des voix chez les actifs (13 listes candidates) et 23,96 % des voix exprimées chez les retraités (12 listes candidates).

 



Conquérir la Sécurité sociale du XXIème siècle

Si la Sécurité sociale reste encore un rempart contre les aléas de la vie, elle a toujours été la cible de nombreuses attaques qui l’ont considérablement affaiblies. Notre système de protection sociale n’est pas pour autant obsolète si l’on se donne l’ambition de la renforcer comme le propose la CGT dans sa campagne pour conquérir la sécurité sociale du XXIe siècle.Pour sortir de la spirale de réduction des dépenses et en finir avec les exonérations de cotisations, qui affaiblissent l’efficacité du système actuel, la CGT a lancé une campagne pour reconquérir la sécurité sociale du XXIe siècle. En partant des enjeux comme le vieillissement de la population ou des transformations du travail, les propositions de la CGT tournent définitivement le dos au chacun pour soi et s’appuient sur la solidarité pour redonner une dimension démocratique au système de gestion de la protection sociale et renforcer son financement. Lire le dossier de la CGT en cliquant sur l'image.


Le vol des congés ça suffit ! Pas une minute de plus !

Les uns après les autres, les employeurs territoriaux annoncent à leur personnel qu’ils vont devoir augmenter le temps de travail à hauteur de 1607 heures annuelles, parce que c’est la loi. Dans certaines collectivités, et nous nous en félicitons, des maires ont annoncé qu’ils n’appliqueront pas le passage aux 1607 heures, s’appuyant notamment sur le respect de la libre administration territoriale. Ils ont raison ! Ces annonces ne cessent de susciter colère et indignation chez les agents. Avec leurs syndicats CGT, dans de nombreuses collectivités, les agents se sont mis en grève, ont débrayé spontanément, font signer des pétitions, prennent des initiatives pour exprimer leur rejet de cette manœuvre. Manœuvre ? Dans la plupart des cas, reporté à un rapport quotidien, le passage aux 1607 heures représente une augmentation du temps de travail de quelques minutes par jour. Il faudrait une loi pour augmenter le temps de travail de 15 minutes par jour ? Non, la réalité, c’est qu’il s’agit d’une mesure essentiellement comptable qui vise à diminuer la masse salariale en supprimant des jours de congés et des postes correspondants. Sur le plan national, la mesure représenterait selon la Cour des comptes une « économie » de 57 000 postes et de 800 millions d’euros. On n’est pas loin des 70 000 postes jugés superflus par Macron.

Télécharger
fdsp_cgt_le_vol_des_conges_ca_suffit_com
Document Adobe Acrobat 404.1 KB

Pour une industrie pharmaceutique en réponse aux besoins de tous

Il y a moins de 40 ans, 485 sites de productions en France et 170 000 salariés. Aujourd’hui il ne reste que 245 sites et 98 000 salariés, quant à la recherche de cette branche professionnelle, elle est passée de 24 000 salariés en 2006 à 13 000 à ce jour. Dans le même temps, le nombre de ruptures de médicaments n’a cessé d’augmenter. 44 en 2008, 540 en 2018, 1 200 en 2019 pour atteindre 2 400 en 2020. Personne ne peut plus nier cette cause à effet dramatique pour nombre de patients, la perte de notre indépendance thérapeutique et de notre sécurité sanitaire, ces mêmes causes qui nous mettent en incapacité aujourd’hui d’avoir un vaccin. La France, pays de naissance des vaccins, normalement numéro un dans le domaine, en est maintenant réduite a un rôle de sous-traitant.

Télécharger
8 PAGES POUR UNE INDUSTRIE PHARMACEUTIQU
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

Mobilisation contre l'application des 1 607 heures

Mobilisation contre la loi de Transformation de la Fonction publique et proposition d’une initiative régionale Ile de France. Depuis plusieurs mois les luttes se succèdent contre le passage aux 1607 heures. Le but de cette note n’est pas de fournir un nouvel argumentaire fédéral, mais de proposer de faire converger, sur une même date, les luttes en cours contre le passage aux 1607 heures et le vol des congés. La lettre fédérale rend compte quotidiennement des initiatives, grèves, pétitions lancées par les syndicats concernés. On peut le constater, le nombre des tracts augmente, l’exaspération, le ras le bol, la colère des agents également.

Télécharger
2021_02_17_note_fdsp_pole_revendicatif_g
Document Adobe Acrobat 324.7 KB