L’intersyndicale CGT/FSU ouvre les discussions !

Comme décidé cet été, la rencontre avec Monsieur le DRH a permis d'aborder trois sujets qui préoccupent l'ensemble des professionnels sociaux et médico-sociaux, qu'ils exercent au sein de la DGAS ou en DRH, et ce, au-delà de la question des effectifs. Nous tenons à remercier de leur présence lors de la rencontre les collègues qui ont formé la délégation, qu'il sagisse des secrétaire de MDS ou du service de Médecine préventive, des collègues Conseillers d’orientation de pôles d'insertion ou puéricultrice du SMAPE.

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB


Augmentation du point d'indice + 3,5 % — l'été s'ouvre sur une provocation !



Précarité toute la vie ? Non, merci !

La lutte qu’ont mené les ATC non-titulaires avec la CGT depuis plusieurs années a permis de stagiairiser plus de 300 précaires ainsi que la création d’équipes de titulaires remplaçants. C'est une victoire ! Néanmoins, des collègues nous sollicitent quotidiennement dans l’espoir d’avoir un poste, certain(e)s travaillant dans les collèges depuis cinq, voire six ou sept ans en tant qu’auxiliaires, alors que des recrutements clientélistes continuent. C’est inacceptable ! Pour seule réponse, l’administration départementale nous oppose qu’il n’y a pas de promesse d’embauche pour ces personnels recrutés sur les remplacements ! 



Urgence pour les salaires et la fonction publique !

Avec une inflation de plus de 6 % sur un an, la situation salariale atteint un niveau insupportable. La fin de l’insouciance et de "l’abondance", nous y sommes confronté·es depuis longtemps !

L’augmentation de 3,5 % de la valeur du point d’indice au 1er juillet a marqué une rupture indispensable avec l’absurde politique de gel menée par les gouvernements successifs. Mais le niveau de cette augmentation est clairement insuffisant, d’autant que la montée de l’inflation devrait continuer (jusqu’à frôler les 10 % fin 2022 selon certaines estimations). Dans de nombreux secteurs, en France et dans le monde, les grèves et mouvements sociaux se développent pour l’augmentation des salaires. Après plus d’une décennie de refus obstiné d’augmentation générale pour tou·tes les agent·es de la Fonction publique, les annonces de dégel — très insuffisantes, donc — sont aussi un encouragement à agir pour obtenir plus !

Télécharger
20220827_fp_tract_salaires_-2.pdf
Document Adobe Acrobat 192.7 KB

Les 10 mesures d'urgence de la CGT pour les salaires

Le gouvernement va présenter un projet de loi portant des mesures urgentes censées protéger le pouvoir d’achat. Pour le moment, il évoque la revalorisation des pensions des retraités, des minima sociaux et des APL, le déplafonnement de la prime PEPA, le développement de l’intéressement, la prime transport, des exonérations pour les travailleurs indépendants, le plafonnement temporaire de l’augmentation des loyers à 3,5 %. Nous tenons à dénoncer aussi la suppression de la redevance audiovisuelle comme prétexte fallacieux à l’augmentation du pouvoir d’achat des ménages.

Télécharger
20220706_salaires_tract3ok_sr-3.pdf
Document Adobe Acrobat 134.8 KB


Toutes et tous mobilisés le 29 septembre pour plus de justice sociale !

Sans surprise, la première ministre a annoncé la poursuite des réformes libérales et notamment celle des retraites. Si elle promet des mesures en faveur du pouvoir d'achat, celle-ci ne compense même pas l'inflation et ne rattrape pas des années de politique d'austérité. Pire encore, ce que le Gouvernement concède d'un côté pour le pouvoir d'achat sera repris de l'autre pour ne pas « plomber le budget de l'État » ! 

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB


L’arbitraire au rendez-vous de la fiche de paie !

L'an dernier déjà, la CGT avait dénoncé les modalités d'attribution du CIA, inéquitables injustes et surtout indignes de la situation que vivent depuis 2 ans les fonctionnaires territoriaux. Pour rappel, la collectivité avait pu compter sur ses agents pour faire face à une période inédite de pandémie tout en maintenant les missions de service public en semi-confinement, agents d’ailleurs salués par Madame la Présidente lors de sa prise de parole en janvier dernier.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 849.3 KB


Alerte canicule : obligations des employeurs et droits des agents

Le cadre légal et réglementaire est peu précis sur cette question, mais l'employeur reste soumis à ses obligations en termes de santé et de conditions de travail. En période de canicule, comme souvent, l'intervention de la CGT est nécessaire.

Télécharger
ALERTE CANICULE.pdf
Document Adobe Acrobat 239.1 KB


La majorité de droite à l’Assemblée Nationale adopte la loi sur la protection du pouvoir d’achat du capital.

Malgré des divergences de façade, les groupes Renaissance, LR et RN au parlement ont sans surprise convergé sur la défense des intérêts du capital. Ils confortent les orientations présidentielles visant à pérenniser un modèle de société où la charité et la rémunération du capital se substituent à la solidarité, l’intérêt général et à la rémunération du travail. Parmi les mesures adoptées aucune ne vise à valoriser le travail et à reconnaître les qualifications et les compétences des travailleuses et des travailleurs. Pire, elles vont même à l’encontre des augmentations de salaire. En effet, une direction qui voudra accorder à ses salarié.e.s plus de « pouvoir d’achat » optera pour le versement d’une prime ponctuelle, exonérée de cotisations sociales, plutôt que d’opter pour une augmentation générale des salaires. Par conséquent c’est le financement de la protection sociale et du système de solidarité qui en pâtira. 


Trois mesures indispensables dès le 1er juillet

Depuis de nombreux mois, le pouvoir d’achat constitue une des principales préoccupations de la population. La hausse de l’inflation, qui ne cesse de s’accentuer, ne peut que renforcer les légitimes exigences des salariés sur cette question essentielle. Dans les trois versants de la Fonction publique, la situation est grave et alarmante. Le gel de la valeur du point d’indice a été maintenu de manière quasi constante depuis 2010, cela conduit à des pertes de pouvoir d’achat d’un niveau inédit pour les agentes et les agents. La grille indiciaire est profondément détériorée et les déroulements de carrière sont profondément réduits, quand ils ne sont pas inexistants.

Télécharger
Urgence pouvoir d'achat
urgence_pouvoir_d_achat_-_trois_mesures_
Document Adobe Acrobat 217.7 KB

Après un dégel insuffisant, gagnons des augmentations à la hauteur de l’urgence salariale !

Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques vient d’annoncer une augmentation de 3,5 % de la valeur du point d’indice applicable au 1er juillet, alors que l'inflation sur un an est actuellement de 5,2 %. Avec cette mesure, le gouvernement confirme que le seul moyen efficace d’augmenter les salaires de tous les personnels de la Fonction publique, c’est d’augmenter la valeur du point d’indice. Il reconnaît ainsi l’erreur profonde qu’a constituée le maintien du gel depuis le début de la présidence Macron. Il s’agit d’une véritable défaite idéologique, qui marque l’échec des politiques salariales fondées sur l’individualisation et la multiplication des mesures parcellaires. 

Télécharger
2022_06_28_point_indice.pdf
Document Adobe Acrobat 48.8 KB

Le pouvoir d’achat des fonctionnaires en chute libre…

Depuis près de 10 ans la perte du pouvoir d’achat des fonctionnaires a été estimée entre 10 et 11% et le tassement des grilles indiciaires conduit à des situations aberrantes : en 2000, un agent de catégorie C était recruté 3 % au-dessus du Smic ; aujourd’hui, il est recruté au Smic, comme les 7 premiers échelons du 1 er grade et les 3 premiers du 2ème grade. Depuis un an, la flambée des prix (inflation à 5,2 %) accentue la dégradation de la situation des fonctionnaires le Gouvernement proposant un taux qui ne permettra pas aux agents publics de faire face à un quotidien de plus en plus difficile.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 824.4 KB


La CGT dans les marches des Fiertés 2022

Aujourd’hui, bon nombre de droits acquis ne sont pas respectés. Alors que l’assistance médicale à la procréation (AMP) a été ouverte en 2021 à toutes les femmes, qu’elles soient en couple ou seules, lesbiennes, bisexuelles, aux personnes transgenres et intersexuées, les inégalités perdurent pour les personnes LGBT+, notamment dans l’établissement de la filiation, les droits parentaux et, par ricochet, la déclinaison de ces droits dans le monde du travail.



1er mai : augmentation du SMIC

Quel impact sur le traitement des agents ?

Le 31 mars, alors qu’une journée de mobilisation marquée par l’exigence d’une rupture complète avec la "transformation" imposée par Emmanuel Macron était mise en œuvre, ce gouvernement souhaitait une augmentation du SMIC pour le 1er mai compris entre 2,4 et 2,6 %. Puis entre les 2 tours des élections présidentielles, le chiffre est tombé : ce sera 2,65 % d’augmentation. Le SMIC horaire brut passera de 10,57 € à 10,85 € quand le SMIC mensuel brut, pour une personne à temps plein, passera de 1 603,12 € à 1 645,58 € brut soit 34 € net.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 821.3 KB


Les territoriaux se sont mobilisés jeudi 31 mars dans les rues de Marseille !

Mobilisation ce 31 mars dans les rues de Marseille des agents publics territoriaux. L'augmentation du point d'indice était notamment à l'ordre du jour des revendications.

Natacha Pommet, secrétaire générale de la Fédération CGT des services publics a expliqué les raisons de cette mobilisation nationale : « Il y a encore un mois, la ministre recevait les organisations syndicales et nous disait qu’un dégel du point d’indice à l’aube du premier tour de la présidentielle, ce serait se moquer du monde. C’est une bonne nouvelle, mais c'est se moquer du monde. Il aurait fallu faire ce dégel il y a cinq ans lorsqu'elle (Amélie de Montchalin) est arrivée aux manettes. (... ) Une mesure qui intervient avant l’été, cela signifie "votez pour moi !" C'est du chantage a-t-elle déclaré. Ce n'est pas 1%, 2% ou 3% qu'il faut mais une augmentation de 10%. »



Pas une voix du monde de travail pour l’extrême droite ! Le progrès social comme seul objectif

Les réalités de la vie des travailleuses et travailleurs de ce pays, des jeunes, des privé.es d’emploi, des retraité.es, ont émergé difficilement dans un débat politique qui a tourné en boucle autour des thèmes imposés par l’extrême droite. La vie chère, les luttes et les mobilisations ont permis de parler salaires, pensions, emplois, conditions de travail. La première préoccupation de la population est de savoir comment remplir le réfrigérateur, faire le plein de la voiture, trouver ou garder un emploi, se projeter vers l’avenir malgré la précarité et les conditions de travail difficiles. Le taux d’abstention de 26 % du premier tour des élections présidentielles est inquiétant et révélateur de la difficulté pour une part importante de la population de penser que la vie quotidienne pourrait s’améliorer grâce à cette élection. La situation est grave, en France l’extrême droite est aux portes de l’Elysée.

Télécharger
DÉCLARATION DE LA CGT
22_04_12_-_elections_presidentielles_-_d
Document Adobe Acrobat 70.7 KB
Télécharger
EXTRÊME-DROITE | DOCUMENT 4 PAGES CGT
2022_extremedroite_4pages_sr.pdf
Document Adobe Acrobat 127.9 KB


1er mai 2022

Agir pour le progrès social et la paix !

La CGT appelle l’ensemble du monde du travail, chaque salarié, privé d’emploi, retraité ou étudiant à se mobiliser largement le 1er mai prochain à l’occasion des manifestations et rassemblements qui seront organisés partout en France. À cette occasion, nous porterons l’exigence du progrès social, dans une société soucieuse de l’avenir de la planète et d’un monde de paix.

Télécharger
TRACT 1ER MAI 2022.pdf
Document Adobe Acrobat 589.7 KB


Jeudi 31 mars : journée nationale de grève et de mobilisations de la Fonction publique

Nombreux sont celles et ceux qui considèrent que ce n’est pas au virus que le président Macron a déclaré la guerre, mais aux services publics territoriaux et aux agents chargés de les mettre en œuvre ! Cela d’autant plus que les personnels ont toujours répondu présents, avec sérieux, professionnalisme, abnégation dans le cadre de la lutte contre les conséquences de la pandémie de Covid-19.

 

En grève et manifestation jeudi 31 mars 2022

à 10h30 aux Réformés à Marseille

 



La mobilisation au rendez-vous du jeudi 3 mars 2022 !

Des personnels déterminés à défendre des conditions de travail respectueuses de leurs fonctions, de leur santé et des missions de service public. L’Assemblée Générale du 22 février 2022 porteuse de mobilisation, s’est déroulée à l'Hôtel du Département en présence de plus de 200 personnes. Si la première partie de cette réunion s’est centrée sur une explication détaillée des propositions émises par la collectivité, le bilan a été rapidement posé.

Télécharger
TRACT CGT FSU.pdf
Document Adobe Acrobat 885.5 KB

La forte mobilisation du 3 mars 2022 dans l'atrium de l'Hôtel du Département


Délégation CHSCT du 4 mars 2022

Direction de la maintenance et de l'exploitation : un déménagement imminent

La délégation CHSCT du 4 mars dernier a mis à l’ordre du jour le déménagement de la DME au sein de l'immeuble Cap Azur. Cette délégation animée par Monsieur le Sous-directeur aux relations et à l'action sociale et de 2 membres de la direction de la maintenance et de l'exploitation a permis – au-delà de recevoir une présentation très complète du déménagement – de poser les questions sur les préoccupations avancées par les agents dans le cadre de ce changement de lieu.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB


Un convoi syndical pour l’Ukraine

Non à la guerre ! Retrait immédiat des troupes russes ! Solidarité avec le peuple ukrainien !

Depuis le 24 février, les bombardements et les combats ont déjà fait plusieurs milliers de victimes civiles, dont près d’une centaine d’enfants et des milliers de blessés. Les civils sont des cibles de guerre. La CGT souhaite coordonner une solidarité avec l’Ukraine de façon unitaire. Elle lance un appel pour la constitution d’un convoi syndical pour l’Ukraine afin d’afficher une solidarité concrète en fournissant une aide matérielle, des produits de première nécessité et de soins aux populations ukrainiennes victimes de la guerre.

Télécharger
un_convoi_syndical_cgt_-ukraine_v2.pdf
Document Adobe Acrobat 782.0 KB


Christine Del Chiappo nous a quittés

Christine Del Chiappo, notre chère amie, notre chère camarade nous a quittés ce dimanche 6 mars après de longs mois de lutte contre la maladie. Engagée à la CGT au service des agents dans le cadre du CHSCT, engagée pour la défense des missions de service public, notre Christine était une militante extraordinaire de sincérité et de dévouement. Toutes nos pensées vont à sa famille...



1er mars 2022 : entrée en vigueur du Code général de la fonction publique

Dernier étage de la fusée de « transformation » de la Fonction Publique, le Code Général de la Fonction Publique est entré en vigueur ce 1er mars 2022. La veille, le gouvernement s’auto-congratulait lors d’un colloque dédié, à l’image de la présentation la semaine dernière, au Conseil des Ministres du projet de loi de ratification de l’ordonnance du 24 novembre 2021. La CGT Fonction Publique alerte les 5,6 millions d’agent.es concerné.es sur cette opération de com’ « poudre aux yeux ».

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 660.7 KB


Rencontre CGT / Ministre de la Transformation et de la Fonction publique 31 mai 2022

Le ministre Guerini a évoqué trois axes majeurs en introduction :

  • l’urgence sur le pouvoir d’achat
  • les transformations plus structurelles à travailler à moyen terme
  • la réussite nécessaire des élections professionnelles notamment en termes de participation

Il a précisé que le dossier retraites sera prioritairement géré par le ministre du Travail, même si des aspects nécessiteront un traitement interministériel impliquant la Fonction publique.

Télécharger
Rencontre CGT - Ministre de la Transformation de la Fonction Publique
2022.06.02_-_bilaterale_cgt-mtfp_du_31.0
Document Adobe Acrobat 199.5 KB

Non à la guerre : retrait immédiat des troupes russes, solidarité avec le peuple ukrainien

Non à la guerre : retrait immédiat des troupes russes, solidarité avec le peuple ukrainien Nos organisations, CGT, FSU et Solidaires, condamnent l'invasion de l'Ukraine par les armées russes, en violation de la souveraineté ukrainienne et de la charte des Nations Unies. La responsabilité de la guerre en cours incombe à Vladimir Poutine et à son régime : sa décision fait basculer les relations internationales dans une période instable et dangereuse. Une paix durable en Europe de l'Est passe par un retrait immédiat des troupes russes du sol ukrainien et le retour à la diplomatie afin de dégager une solution respectueuse des droits des peuples.

Télécharger
d_c3_a9claration_20intersyndicale_20cgt_
Document Adobe Acrobat 668.0 KB

Déclaration intersyndicale CGT - FSU - Solidaires

Une rustine de plus pour colmater les pertes de pouvoir d’achat : «l’indemnité inflation»

Le ministère de la Fonction Publique a tenu le 3 novembre 2021 une réunion d’information au sujet de l’indemnité « inflation » de 100 € avec l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction Publique. Une fois de plus, le Gouvernement s’affranchit de la nécessaire revalorisation du point d’indice et refuse de prendre en compte la considérable perte de pouvoir d’achat des agents publics. Il n’envisage qu’une indemnité de 100 €, versée en une seule fois début 2022, pour certains agents.

Télécharger
CGT-ACTUALITÉS.pdf
Document Adobe Acrobat 305.7 KB